Accueil Présidentielle américaine 2020

Présidentielle américaine: Donald Trump ne reconnaît toujours pas sa défaite

Le président sortant Donald Trump refuse sa défaite dans la course à un second mandat à la tête des États-Unis.

Temps de lecture: 2 min

Donald Trump, dont le mandat s’achèvera le 20 janvier, n’a, à ce stade, pas reconnu sa défaite. Dans un message épinglé comme « trompeur » par Twitter, il a au contraire continué à revendiquer une victoire qui lui aurait été volée.

« J’ai largement gagné cette élection », a-t-il martelé en lettres capitales.

Donald Trump, qui jouait au golf lorsque les chaînes de télévision américaines ont annoncé les résultats, a accusé samedi Joe Biden de se « précipiter pour se présenter faussement » en vainqueur de la présidentielle américaine malgré l’annonce de sa victoire par les grands médias américains, assurant que l’élection était « loin d’être terminée ».

« Nous savons tous pourquoi Joe Biden se précipite pour se présenter faussement en vainqueur et pourquoi ses alliés dans les médias tentent avec autant d’efforts de l’aider : ils ne veulent pas que la vérité éclate », a écrit le président américain sortant dans un communiqué. « Le constat simple est que cette élection est loin d’être terminée », a-t-il martelé.

Interrogé lors d’une conférence de presse de son équipe de campagne à Philadelphie, son avocat personnel Rudy Giuliani a assuré que Donald Trump n’était pas prêt à reconnaître la victoire du démocrate. « Évidemment il ne va pas reconnaître sa défaite alors qu’il y a au moins 600.000 bulletins contestés », a-t-il dit.

Le président républicain sortant a insisté sur le fait que la victoire de son rival n’avait été « certifiée » dans « aucun État », notamment « les États très contestés qui se dirigent vers des recomptages automatiques » ou ceux « où notre équipe a des contestations judiciaires valables et légitimes qui peuvent décider du vainqueur final ».

Tous les grands médias, y compris la chaîne conservatrice Fox News, ont annoncé samedi que Joe Biden avait été élu président des États-Unis, estimant que le milliardaire ne pouvait plus, mathématiquement, refaire son retard dans les Etats clés.

Rien n’oblige le président républicain à le faire formellement, mais admettre sa défaite fait partie de la tradition à Washington.

Donald Trump a dès mardi soir adopté une posture très belliqueuse, promettant une véritable guérilla judiciaire. Le tempétueux président de 74 ans a échoué à se faire réélire, contrairement à ses trois prédécesseurs Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par d dsti, dimanche 8 novembre 2020, 13:58

    Il est encore au pouvoir jusque début janvier et peut donc nuire et c'est pourquoi certains républicains n'osent pas broncher de peur de perdre leur job. Il semblerait qu'en coulisse son gendre essaierait de lui faire admettre sa défaite.

  • Posté par Usual Suspect, dimanche 8 novembre 2020, 12:36

    Il n'est pas étonnant que Trump ait choisit Rudy Giuliani comme avocat, celui-ci est très fort pour manipuler, transformer ou dissimuler la vérité. Pendant tout le mandat de Trump, il a fait presque pire que celui-ci en termes de contradictions et de mégalomanie. Déjà lorsqu'il était maire de New-York lors des attentats du 11 septembre 2001, c'est lui qui n'en démordait pas que l'immeuble WC7 s'était effondré à cause d'un minuscule incendie alors que face aux caméras en direct sur la scène c'est qui demandait aux journalistes de s'éloigner car l'immeuble allait être abattu. Trump - Giuliani n'ont pas fini de faire parler d'eux.

  • Posté par Pablos Gino, dimanche 8 novembre 2020, 11:26

    "on aime pas " pardon le PAS fait toute la différence

  • Posté par Pablos Gino, dimanche 8 novembre 2020, 11:24

    Libre a lui de croire qu'il a été réelu et reste le président des USA,il peut s'acheter un studio et faire au quotidien son talk show,il en a les moyens.Enfin ça on n'en sait rien,on verra aprés qu'il ait remboursé ses créanciers,il ne faut pas qu'il se fasse d'illusions,aprés la présidentielle perdue il passera une seconde fois à la caisse.Puis les fonds commencent à manquer,s'est pas lui qui lance un appel à ses FANS Boys And Girls de lui verser du pognon pour engager des escouades d'avocats,mais l'amerique aime les gagnants pas les losers,la solidiratié ,l'empathie c'est pas leur truc.Non Trumpie chez l'oncle Sam on aime mutualiser les dettes,on est pas en pays communiste.

  • Posté par Slezingher , dimanche 8 novembre 2020, 9:15

    Bébé Trump a perdu son hochet, ne s'en remet pas et pique sa crise de colère!

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs