Deux points séparent le FC Bruges (1er) d’Anderlecht (7e): quel suspense en D1A!

Deux points séparent le FC Bruges (1er) d’Anderlecht (7e): quel suspense en D1A!

Là où des Playoffs 1 à 6 autorisaient parfois des faux pas (et une qualification lors de la dernière journée), la réduction à 4 équipes pour jouer le titre autorise moins de relâchement, même avec 4 journées de plus. Ajoutez-y l’absence de public qui met les équipes sur un pied d’égalité (le Club Bruges n’a toujours pas gagné chez lui à huis clos !)

Certes, ce n’est certainement pas une première en championnat de retrouver… sept équipes regroupées sur deux points, les égalisations respectives de Lestienne et Yaremchuk ont même empêché la répétition d’une situation observée une dernière fois durant la saison 2012-2013 : avec 23 points, l’Antwerp et Anderlecht auraient été à la hauteur du Club Bruges et du Sporting Charleroi. Sans oublier que le Standard aurait pu tout aussi bien trôner seul en tête du classement en cas de succès au Bosuil…

À quatre en tête en 2012-2013

Ces 23 points auraient d’ailleurs été une amélioration de la photo du classement au soir de la 12e journée huit ans plus tôt : à cette époque-là, Zulte Waregem, le Club Bruges, le Racing Genk et Anderlecht étaient au coude-à-coude avec 22 points et on retrouvait « seulement » six équipes sur deux points (Courtrai et OHL).

À « défaut », les « Blauw en Zwart » reprennent le leadership aux Zèbres par la grâce de la différence de buts (même si les hommes de Karim Belhocine ont un match de moins) avec seulement deux points d’avance sur Anderlecht, qui émarge à la 7e position. Le suspense est donc une mince consolation à l’absence des supporters.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous