Accueil Société

La vente d’une filiale de Nethys vire au règlement de comptes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Alors que le processus de vente d’Integrale, la filiale du groupe Nethys spécialisée dans les assurances, a été relancé par la banque d’affaires BNP Paribas, une série d’événements rocambolesques risquent de porter à son comble l’agitation autour du vénérable assureur liégeois. L’entrepreneur Bernard Delhez, que l’on retrouve avec sa société Lynx Capital derrière l’une des quatre offres analysées par Nethys, a décidé de porter plainte au pénal contre l’ancien patron d’Integrale, Diego Aquilina. La plainte devrait être déposée ce lundi matin entre les mains d’un juge d’instruction liégeois. Elle porte sur les chefs d’abus de confiance, de délit d’initié et de tromperie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par cobbaert jean, lundi 9 novembre 2020, 15:01

    Il y a plus de 2000 intercommunales en Belgique, dont une très grande majorité en Wallonie, qui sont gérées par des administrateurs-politiques. Et ces politiques sont largement surpayés pour un travail pour lequel bien souvent ils sont incompétents...Si vous ajoutez à cela le clientélisme, vous des avez des véritables régimes mafieux qui sont à la tête de ces intercommunales. Quand va t'on les privatiser....?

  • Posté par Seret Albert, lundi 9 novembre 2020, 14:08

    Pourquoi s'attarder à donner du crédit à ce monsieur Bernard Delhez. Déjà, traiter des affaires avec l'Algérie, la Biélorussie, la Roumanie pose question sur la moralité de cela mais ce personnage n'est pas un inconnu du milieu d'affaires liégeois. Il faisait en effet déjà l'objet d'article de presse sulfureux en 2007 ( voir l'article rédigé par votre collaborateur Philippe Bodeaux dans le Soir du 29/11/2007. Quand on sait en plus que c'est un proche de José Happart, on peut vraiment se poser beaucoup de questions sur les montages financiers de ces messieurs. Pauvre Intégrale et pauvre personnel.....

  • Posté par Delpierre Bernard, lundi 9 novembre 2020, 11:39

    @Pablos Gino, je n'y vois pas un problème de xénophobie mais d'un pillage des deniers publics et de la collectivité des assurés quand le sieur Aquilina (suivant en cela le sentier de la fraude tracé par Moreau, un vrai liégeois de souche lui ...) s'était octroyé des scandaleuses primes et bonus là où la Région wallonne avait enfin... strictement délimité le champ des rémunérations.. Espérons que vu les constats accablants effectués depuis par la Banque nationale, la justice liégeoise fera le nécessaire pour récupérer les scandaleuses prédations au profit de ce qu'il faut bien qualifier de mafia (sans pour autant y accoler une origine ethnique) mais que les hautes instances du PS liégeois et aussi quelques brebis égarées d'autres partis n'avaient pas mis beaucoup d'entrain à dénoncer , c'est le moins qu'on puisse dire et en cela je suis fort réservé et gentil...

  • Posté par Pablos Gino, lundi 9 novembre 2020, 11:55

    mafia" italo / PS",vous savez lire????? et vous n'y voyez pas d'origine ethnique ,je suis le premier à dire que l'italie est gangrenée par la mafia,camora,drangheta et que sais je encore.Mais je crois qu'à Liege on n'a pas attendu les ritals pour mettre en place ce système.Et il me parait aussi simpliste de mettre tout sur le compte du seul PS.Et si on parlait un peu du cas Chodiev dans le brabant Wallon,des casseroles que traine Kubla et le défunt De Decker sans compter la main mise du Clan Michel.

  • Posté par Dupont Stéphane, lundi 9 novembre 2020, 8:46

    Cela confirme bien que tout cette nébuleuse est entièrement gangrenée par la maffia italo / PS

Plus de commentaires

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs