Un bon point pour le Standard, Charleroi et Anderlecht galvaudent: ce qu’il faut retenir de la 12e journée en D1A (vidéos)

Photo News
Photo News

1) Charleroi perd deux points à Malines

En déplacement à Malines vendredi soir, le Sporting de Charleroi avait une belle opportunité de creuser l’écart en tête du championnat. Mais il n’en fut rien. Les Zèbres ont accumulé les cadeaux, tant offensifs que défensifs, et ont galvaudé deux unités (3-3). Si les Carolos avaient mal démarré la partie, ils sont montés en puissance au fil de la rencontre. Gholizadeh pensait même offrir les trois points à son équipe, mais c’était sans compter sur une faute de main dans la surface de réparation, Van Damme se chargeant de transformer l’essai. Malgré ce partage, les hommes de Karim Belhocine restent en tête, ex aequo de points avec Bruges, alors qu’ils ont toujours un match en moins au compteur (face à Waasland-Beveren).

2) Un partage au courage pour le Standard

Trois jours après une nouvelle claque reçue sur la scène européenne, le Standard est parvenu à décrocher un partage encourageant sur la pelouse de l’Antwerp. Les Rouches ont été bousculés, mais ils ont su faire preuve de caractère pour arracher un point précieux au Bosuil (1-1). Pour l’occasion, Philippe Montanier avait joué la carte « jeunes » avec cinq éléments de moins de 20 ans alignés. Grâce à une réalisation de Maxime Lestienne, le club liégeois signe une belle petite opération avant d’aborder la troisième trêve internationale de la saison.

3) Anderlecht loupe encore le coche

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Anderlecht. Pour la cinquième fois de la saison, les Mauves ont été rejoints dans les dernières minutes de la rencontre, concédant cette fois-ci le partage à Gand (1-1). Les joueurs de Vincent Kompany loupent donc une belle occasion se signer un troisième succès de rang en championnat ainsi qu’une place de co-leader en compagnie de Bruges et de Charleroi. Ce manque d’efficacité dans les deux rectangles devrait être le principal secteur d’amélioration durant la trêve internationale afin de préparer le déplacement au Beerschot. Afin de relancer une série de victoires ?

4) Bruges parvient enfin à enchaîner après l’Europe

Le Club de Bruges est de retour en tête. Certes, à égalité avec des Zèbres qui possèdent une moins bonne différence de buts et, surtout, un match en moins, mais ce retour au sommet de la hiérarchie, trois semaines après l’avoir quitté suite à un match nul concédé tardivement au Standard, permet aux Blauw en Zwart de bien terminer une semaine marquée par la lourde défaite européenne face à Dortmund. Pour les Brugeois, les seuls « Européens » à s’être imposés (1-3 à Ostende) ce week-end, c’est la première fois, cette saison, que les lendemains continentaux ne déchantent pas : ils avaient été battus à Louvain après leur succès sur le terrain du Zenit, et avaient concédé le nul face à Malines quatre jours après avoir réalisé le même résultat face à la Lazio, soit cinq points lâchés en deux matches, la fatigue n’étant sans doute pas étrangère à ces deux faux pas domestiques.

5) Troisième match reporté pour Mouscron

Jamais deux sans trois, malheureusement, pour l’Excel Mouscron. Après les reports des rencontres face au Cercle de Bruges et Saint-Trond ces dernières semaines en raison du Covid-19, les Hurlus n’ont, de nouveau, pas joué, à l’occasion de la douzième journée de compétition. Cette fois, il était question d’un déplacement à OHL. Plus de sept joueurs du noyau de Jorge Simao ont été testés positifs et, conformément au protocole sanitaire mis en place, le club avait introduit une demande auprès de la Pro League, qui a donc décidé de reporter la rencontre. Une nouvelle date doit encore être déterminée par le manager du calendrier.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous