Marc Van Ranst: «Nous pourrons assouplir les mesures, mais pour l’instant, nous en sommes loin»

Marc Van Ranst
Marc Van Ranst - Photo News

Le virologue Marc Van Ranst se réjouit de l’évolution positive de l’épidémie de coronavirus en Belgique de ces derniers jours. « Nous constatons maintenant un plateau, que l’épidémie n’augmente plus, et c’est bien. Mais maintenant, ce plateau doit également diminuer considérablement. Et les deux prochaines semaines seront importantes à cet égard », a déclaré le professeur de la KU Leuven à Het Laaste Nieuws.

Certainement pas encore de relâchement

Quant à relâcher un peu les mesures anti-coronavirus, le virologue tient à se montrer prudent : « Je sais qu’il y a toujours cette tendance lorsque les chiffres cessent d’augmenter. C’est compréhensible, mais il serait très imprudent de le faire à ce stade, exprime-t-il. Une chose est sûre, l’heure n’est pas encore au relâchement. « À un moment donné, nous pourrons assouplir un peu les mesures, mais pour l’instant, ce n’est pas le cas. Nous en sommes loin. »

« Nous sommes encore dans une phase où les soins normaux ne peuvent pas être fournis de manière normale et nous voulons bien sûr y retourner le plus tôt possible », rappelle Van Ranst, qui espère maintenant que les chiffres semblent enfin aller dans la bonne direction.

Sur le même sujet
PolitiqueBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous