ALEGrO: la prise est branchée entre la Belgique et l'Allemagne

Le projet ALEGrO a nécessité deux ans de travaux et un investissement de 500 millions d'euros. C'est un maillon indispensable de la construction d'un réseau européen intégré, la Belgique étant déjà interconnectée avec le Royaume-Uni, la France et les Pays-Bas.

Grâce à la collaboration entre Elia et Amprion, gestionnaire du transport d'électricité allemand, cette liaison -dont 49 kilomètres de câbles souterrains traversent le territoire belge entre Lixhe (Visé) et Eynatten- permet désormais aux deux pays de s'échanger 1 GW d'électricité supplémentaire, soit l'équivalent de la consommation électrique d'une ville d'un million d'habitants.

L'infrastructure vise à renforcer la sécurité d'approvisionnement mais également à intégrer les différentes sources d'énergie renouvelable dans le réseau, tout en offrant la convergence des prix à l'avantage des consommateurs. Ces derniers bénéficieront d'une énergie produite au meilleur coût.

Le début de l'opération commerciale est annoncé pour le 18 novembre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous