Coronavirus: des chiffres encourageants dans plusieurs provinces wallonnes et à Bruxelles (infographie)

Coronavirus: des chiffres encourageants dans plusieurs provinces wallonnes et à Bruxelles (infographie)
Photo News

Comme chaque lundi, le Centre de crise a fait le point sur la situation épidémiologique du pays. Les experts ont pointé la baisse spectaculaire des contaminations dans certaines provinces et à Bruxelles.

« Bruxelles, les provinces de Liège et des deux Brabants connaissent des diminutions spectaculaires. » Cependant, « en chiffres absolus, la province du Hainaut reste la plus touchée avec 1945 nouvelles infections par jour en moyenne », a annoncé Yves Van Laethem.

« Une bonne nouvelle »

Les experts de Sciensano ont également commenté la diminution du nombre de contaminations et d’hospitalisations. « C’est une bonne nouvelle », a déclaré Yves Van Laethem. Deux tiers des infections touchent les 20-60 ans. « Pour la première fois, nous avons une diminution des cas chez les plus de 70 ans », a ajouté le porte-parole francophone du Centre de crise.

Certainement pas encore de relâchement

Le virologue Marc Van Ranst se réjouit de l’évolution positive de l’épidémie de coronavirus en Belgique de ces derniers jours. « Nous constatons maintenant un plateau, que l’épidémie n’augmente plus, et c’est bien. Mais maintenant, ce plateau doit également diminuer considérablement. Et les deux prochaines semaines seront importantes à cet égard », a déclaré le professeur de la KU Leuven à Het Laaste Nieuws.« À un moment donné, nous pourrons assouplir un peu les mesures, mais pour l’instant, ce n’est pas le cas. Nous en sommes loin (…) nous sommes encore dans une phase où les soins normaux ne peuvent pas être fournis de manière normale et nous voulons bien sûr y retourner le plus tôt possible », rappelle Marc Van Ranst.

« Une éclaircie à l’horizon »

Lors de la conférence de presse du Centre de crise, Yves Van Laethem a également commenté la situation aux soins intensifs : « On peut s’attendre à ce que les soins intensifs plafonnent également au cours de cette semaine et restent sous les 1500 patients, ce qui est en dessous de la capacité maximum prévue. » Cependant, Yves Van Laethem nuance cette « bonne » nouvelle : « C’est beaucoup, c’est plus que la première vague, mais c’est heureusement en dessous de la capacité maximale qui était prévue pour ces patients. »

« Le pic des hospitalisations semble avoir été atteint le 3 novembre », a également annoncé Yves Van Laethem. À cette date, 879 patients ont été admis à l’hôpital, « dimanche, ils étaient 400, soit la moitié en moins », a-t-il précisé. « Une éclaircie à l’horizon », selon le virologue.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous