Accueil Société

Faut-il une troisième case sur la carte d’identité?

Avancer sur plusieurs questions éthiques serait au programme de l’exécutif fédéral. Celui-ci pourrait notamment réfléchir à l’opportunité d’une troisième catégorie à côté du « masculin » et du « féminin ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD) l’a indiqué ce lundi dans De Standaard  : le gouvernement fédéral pourrait avancer sur les questions éthiques et notamment sur celle concernant l’instauration sur la carte d’identité, à côté du « masculin » et du « féminin », d’une troisième catégorie pour permettre aux personnes non binaires – celles qui ne s’identifient ni hommes ni femmes – de s’enregistrer en tant que tel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lambert Louis, mardi 10 novembre 2020, 16:20

    C'est incroyable comme on vit sous la dictature des minorités ! Il y a quel pourcentage de gens qui se sentent "non binaires" ? 0,1% ? 0, 01 % ? Et il faut pour cela modifier les cartes d'identité et tous les formulaires où on demande le sexe (pardon... le "genre") des gens ? Et puis quoi, il va falloir inventer une nouvelle appellation puisque Monsieur ou Madame ne conviennent évidemment pas ! D'accord pour ne pas considérer ces gens comme des malades mais en échange, ils pourraient rester discrets

  • Posté par Gaquere David, mardi 10 novembre 2020, 13:48

    Et si on indiquait simplement sur la carte d’identité toutes les choses sûres et certaines sans l'ombre d'un doute, quand on voit où on en est déjà (névrose, neurasthénie, dépression chronique, troubles affectifs bipolaires, schizophrénie, psychose, démence, déficience intellectuelle, ennui existentiel…) ?

  • Posté par Bradfer Guy, mardi 10 novembre 2020, 13:23

    Pourquoi ne pas supprimer cette carte d'identité ? Les grandes démocraties anglo-saxonnes n'en ont pas et s'en portent très bien, apparemment. Ah oui, c'est vrai, c'est une source de financement pour les communes, qui demandent généralement des prix prohibitifs (rarement en-dessous de 20€) pour un petit morceau de plastique qui doit être renouvelé tous les 10 ans pour le moment, et aussi permettent de faire vivre photographes et autres photomatons. En plus, elle fait redondance avec le permis de conduire (ou l'inverse).

  • Posté par Rahier Pierre, mardi 10 novembre 2020, 16:17

    Il y a encore des Belges qui ne possèdent ni voiture, ni permis de conduire...

  • Posté par Goossens Henri, mardi 10 novembre 2020, 13:37

    Effectivement elles n'en n'ont pas...officiellement, mais le permis de conduire (en tous cas aux États-Unis) en tient lieu. Cela dit l'impôt n'est pas inique. Mais sur le fond vous avez raison, carte d'identité et permis de conduire font doublon.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs