«Lockdown», soit «confinement», élu mot de l’année du dictionnaire anglais Collins

«Lockdown», soit «confinement», élu mot de l’année du dictionnaire anglais Collins
Joshua Hoehne

Le « confinement », mesure de restriction prise par de nombreux gouvernements dans le monde pour tenter de limiter la propagation du nouveau coronavirus, a été désigné mot de l’année 2020, mardi par le groupe éditant le dictionnaire anglais Collins.

« Lockdown » (confinement, en français) figure dans une liste de dix autres mots – dont plusieurs liés à la pandémie – établie par les lexicographes de Collins qui étudient l’évolution de la langue anglaise.

Collins a enregistré plus de 250.000 utilisations du mot « Lockdown » en 2020, contre seulement 4.000 l’année précédente.

« La langue est le reflet du monde qui nous entoure et 2020 a été dominée par la pandémie mondiale », a souligné Helen Newstead, consultante en contenu linguistique chez Collins, dans un communiqué. « Nous avons choisi +confinement+ comme mot de l’année car il résume l’expérience partagée par des milliards de personnes qui ont dû restreindre leur vie quotidienne pour contenir le virus », a-t-elle ajouté.

Au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé par la pandémie en Europe avec plus de 49.000 décès, les habitants de l’Angleterre sont à nouveau confinés depuis le 5 novembre, pour un mois, après un premier confinement décrété fin mars.

Dans la liste figurent d’autres mots associés à la pandémie comme le prévisible « coronavirus », mais aussi « social distancing » (« distanciation sociale »), « self isolate » (le fait de se placer en quarantaine si l’on a ou craint d’avoir contracté le Covid-19), « key worker » (travailleurs dont l’emploi est considéré comme essentiel pour assurer le fonctionnement de la société) et « furlough » (« chômage technique »).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous