La Bourse de Tokyo clôture en hausse, espoirs sur le vaccin de Pfizer

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et l'allemand BioNTech ont annoncé lundi que leur vaccin en développement contre le Covid-19 réduisait de 90% le risque de tomber malade du virus.

Cet espoir reste cependant à confirmer, car reposant pour l'heure sur des résultats préliminaires et encore non détaillés d'un vaste essai clinique de phase 3 toujours en cours.

En outre, la demande risque de largement excéder l'offre disponible l'an prochain. Les deux entreprises estiment être en mesure de produire jusqu'à 50 millions de doses de ce vaccin d'ici la fin de cette année et 1,3 milliard en 2021.

Après avoir bondi la veille, le dollar se repliait légèrement face au yen, à raison d'un dollar pour 105,12 yens vers 06H50 GMT contre 105,38 yens lundi à 21H00 GMT. Il valait encore 103,35 yens en fin de semaine dernière. La monnaie japonaise remontait un peu aussi face à l'euro, lequel valait 124,29 yens contre 124,48 yens la veille à 21H00 GMT. L'euro avait lui aussi fortement progressé face au yen dans la journée de lundi. L'euro valait 1,1825 dollar, contre 1,1813 dollar lundi.

L'envol du marché du pétrole se poursuivait comme la veille, dopé à la fois par le vaccin de Pfizer/BioNTech et par un possible prochain ajustement des coupes de production d'or noir des pays de l'Opep+ pour soutenir davantage les prix. Vers 06H50 GMT le cours du baril de brut américain WTI gagnait 7,27% à 39,84 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord bondissait de 6,62% à 42,06 dollars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Va-t-on construire un Legoland sur l’ancien site de Caterpillar
?

    Charleroi: le site de Caterpillar se cherche un avenir

  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Depuis la début de la crise sanitaire, c’est sur Zoom ou sur Skype que les candidats ont dû défendre leurs qualités et compétences.

    Par Cécile Danjou

    Emploi

    Comment la crise a accéléré le recrutement 2.0

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous