Votre tasse de café 100 % verte en 2022

Geste simple et savoureux, consommer une bonne tasse de café a pourtant des conséquences sur la planète. Des actions fortes sont prises pour diminuer cette empreinte écologique le plus rapidement possible. Recyclage, compensation carbone et durabilité sont au cœur de la production de Nespresso pour que d’ici 2022, chacune de ses tasses consommées ait un impact environnemental nul.
©Emmanuel Nguyen Ngoc

On ne l’imagine pas mais lorsqu’on déguste une tasse de café qui a nécessité à peu près 7 grammes de café, cela a induit la production de 53g de CO2. Cela n’a l’air de rien, mais à l’échelle des milliards de tasses de café consommées chaque année dans le monde on mesure facilement l’impact sur l’environnement de la production et la consommation de café.

« Plus loin et plus vite dans nos engagements en matière de durabilité »

Nespresso, bien conscient de cet impact, n’a pas hésité à accélérer ses engagements en matière de durabilité. Cette dernière est d’ailleurs inscrite dans l’ADN de Nespresso qui met en place des initiatives durables depuis maintenant 30 ans : du soutien aux communautés de caféiculteurs en passant par les initiatives pour protéger les écosystèmes et l’environnement, Nespresso a toujours œuvré pour la durabilité et s’engage maintenant à atteindre la neutralité carbone d’ici 2022. « Le changement climatique est une réalité et notre avenir dépend de notre capacité à aller plus loin et plus vite dans nos engagements en matière de durabilité. C'est pourquoi nous accélérons nos engagements pour offrir à nos consommateurs un moyen de boire une tasse de café neutre en carbone d'ici 2022 », explique Guillaume Le Cunff, CEO de Nespresso. « Je crois sincèrement que notre entreprise et l'industrie du café peuvent montrer au reste du monde la voie à suivre en s'attaquant à cette question urgente ».

Pour parvenir à un tel résultat, trois axes forts ont été privilégiés. Le premier consiste au recyclage des capsules. « Cette année, nous avons commencé à utiliser de l'aluminium recyclé pour fabriquer nos capsules à usage domestique. Ce faisant, nous complétons les systèmes de collecte de capsules déjà en place, afin de nous assurer que l'aluminium recyclable à l'infini ait retrouvé une seconde vie après son utilisation, et ne soit jamais gaspillé », indique Guillaume Le Cunff. Le recyclage des capsules est primordial pour Nespresso, mais il ne s’agit là que d’une action durable parmi de nombreuses autres qui ont, elles aussi, toute leur importance.

Une équation incontournable : neutre, durable et équitable

Pour atteindre la neutralité carbone, il faut également agir sur le terrain même de la production des grains de café. « Nous plantons de plus en plus d'arbres dans et autour des plantations de café pour compenser les émissions d'une tasse Nespresso. Nous effectuons ce travail en collaboration avec nos ONG partenaires Rainforest Alliance et PUR Projet », poursuit le patron de Nespresso. Par exemple, dès la fin de l’année 2020, Nespresso aura compensé la totalité des émissions de carbone de chaque tasse de café consommée par ses clients professionnels (bureaux, restaurants, hôtels, etc.) en Belgique et au Luxembourg. Pour y arriver, ce ne sont pas moins de 14.000 arbres qui auront été plantés au cours de l’année 2020 en Colombie, au Guatemala et en Ethiopie, dans des fermes de caféiculteurs qui font partie du Programme Nespresso AAA pour une qualité durable lancé en 2003.

Enfin, un café ne serait pas vraiment durable sans intégrer la dimension équitable de sa production. « Nous garantissons aux caféiculteurs un niveau de vie stable et pérenne en leur offrant des prix élevés pour leur café et en les encourageant à adopter des pratiques agricoles durables », conclut Guillaume Le Cunff. Ajoutez à cela un recours aux énergies renouvelables dans la chaîne de distribution ainsi qu’au biogaz pour le processus de recyclage et vous comprenez mieux comment l’impact écologique du café est en train de se réduire drastiquement. De quoi décupler encore le plaisir de votre prochaine gorgée d’un café grand cru !

La Une Le fil info Partager
Sommaire