La nouvelle centrale nucléaire bélarusse déjà confrontée à des problèmes techniques

Construite par l'agence nucléaire russe Rosatom, la centrale d'Ostrovets (nord-ouest), à 40 kilomètres de la capitale lituanienne Vilnius, est composée de deux réacteurs de 1.200 mégawatts chacun et doit couvrir un tiers des besoins énergétiques du Bélarus.

Sa production a été lancée le 3 novembre dernier, au grand dam de la Lituanie, opposée au projet. Son gouvernement perçoit en effet la centrale nucléaire comme "une menace pour la sécurité nationale".

Le réacteur a donc déjà été arrêté. Selon les Bélarusses, il n'y a pas de danger. Des tests auraient montré que certains appareils de mesure et transformateurs doivent être remplacés. Tous les autres systèmes fonctionneraient sans problème.

Les autorités lituaniennes disent, elles, n'avoir détecté aucune augmentation des valeurs de radiation.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous