Accueil Belgique Politique

À la Chambre, l’exposé sur la numérisation de la justice perturbé par des problèmes de wifi

Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a entamé ce mardi, en commission justice, la présentation de sa note de politique générale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

C’est avec un certain sens de l’autodérision que le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a entamé ce mardi, en commission justice, la présentation de sa note de politique générale. La majeure partie des membres de la commission y participaient en vidéoconférence, et il a fallu un bon quart d’heure pour que la transmission soit plus ou moins opérationnelle. Tantôt on voyait le ministre en tout petit sur l’écran, tantôt en plus grand ; le son passait (« vous m’entendez ? ») ou pas. « Apparemment, le wifi a sauté… Et on va parler de la justice numérique ! », a d’abord déploré, en voix off puisqu’on ne voyait plus son image, le ministre. « De toute évidence, on n’y arrivera jamais ! Coupez la caméra pour faire une économie de bande passante… C’est vraiment votre réseau qui est en-dessous de tout ! ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean-bernard Renier, jeudi 12 novembre 2020, 18:07

    Il serait bien temps de remplacer les vieux PC sous Windows XP ou voire sous MS-DOS 6.6 !!! Transfert de documents informatiques par disquettes 5"1/4 ou 3"1/2 est encore utilisé. A quand une justice de l'an 2020 ??? Les gangsters en informatique sont mieux équipés !!!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs