Accueil Économie Entreprises

La Banque nationale envoie un commissaire spécial chez Integrale

Kenneth Vermeire, un réviseur du bureau KPMG, a été désigné par la Banque nationale de Belgique comme commissaire spécial.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

On s’attendait à la mise sous tutelle de l’assureur liégeois Integrale. C’est fait ! Selon nos informations, c’est Kenneth Vermeire qui devrait débarquer au sein de la filiale de Nethys pour accompagner le processus de vente ou, s’il n’aboutit pas, de liquidation. Le détail de sa mission n’est pas encore connu, mais il nous revient qu’il aurait principalement un rôle de veto plutôt que de substitution pure et simple au management.

Integrale est depuis plusieurs mois déjà à la recherche d’un repreneur afin de pouvoir répondre aux strictes normes de solvabilité européennes et aux exigences de la Banque nationale. Deux candidats, Athora et Monument RE avaient remis des offres durant l’été mais à l’époque, elles ont été jugées insuffisantes. Si bien que fin septembre, une liquidation de la société n’était plus à exclure. Tout n’est pas perdu pour autant puisque ces dernières semaines, les investisseurs Lynx Capital (Seraing) et RiverRock (Londres) ont, à leur tour, fait montre de leur intérêt.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Galasse Jean-Noël, mercredi 11 novembre 2020, 9:35

    Ils me font rire avec Lynx Capital ! Allez voir leurs comptes sur le site de la BNB, cette société n'a aucun actif, tout juste 30.000€ de fonds propre qui sont sur leur compte bancaire. Comment voulez-vous les prendre au sérieux ?!

  • Posté par Albin S. Carré, mardi 10 novembre 2020, 21:23

    Il semble que la Belgique et singulièrement la Banque Nationale ne dispose pas de fonctionnaires compétents pour assurer cette tâche. Bravo!

  • Posté par Albin S. Carré, mercredi 11 novembre 2020, 10:22

    Chacun devrait savoir que KPMG est aussi un fleuron mondial en matière d'ingénierie fiscale et autres montages financiers tarabiscotés permettant d'échapper à l'impôt...

  • Posté par Coets Jean-jacques, mardi 10 novembre 2020, 22:20

    Je connais personnellement des membres du personnel de la BNB qui ont fait le sale boulot préalable. Ce sont de vrais professionnels. Cependant, ici, la BNB serait juge et partie car elle peut inspecter, gérer, et trancher ; ceci n'est pas acceptable dans un état de droit, d'où le recrutement d'une personne externe ! Rien de bien mystérieux à cet égard.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs