Chute de Fabio Jakobsen: l’UCI suspend Dylan Groenewegen pendant neuf mois

@News
@News

Le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) a été suspendu neuf mois, jusqu’au 7 mai 2021, pour l’incident survenu lors de la première étape du Tour de Pologne le 5 août 2020, à la suite duquel son compatriote Fabio Jakobsen avait été grièvement blessé. L’Union cycliste internationale (UCI) et Jumbo-Visma l’ont annoncé mercredi.

L’UCI avait ouvert une procédure disciplinaire contre Groenewegen. « Il a reconnu qu’il avait dévié de sa ligne et commis une violation des règlements de l’UCI », a expliqué l’instance dans son communiqué. « Le coureur a collaboré à l’instruction et accepté d’être suspendu jusqu’au 7 mai 2021, ce qui correspond à une période de neuf mois à partir de la date de l’incident. Le coureur a également accepté de participer à plusieurs événements au bénéfice de la communauté cycliste. »

L’UCI conclut son communiqué en insistant « sur l’importance d’agir sur le plan disciplinaire de manière équitable et cohérente face à tout incident de ce type, et de travailler sans relâche à des mesures destinées à améliorer la sécurité sur la route. »

Après sa chute, Jakobsen était resté deux jours en coma artificiel. Le 8 octobre dernier, Jakobsen a été opéré du visage et de la bouche. Un os a été prélevé de son bassin et placé dans sa mâchoire supérieure et inférieure, car il y manquait beaucoup d’os à cet endroit.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • axel-thumb-9fc369e37e2fad8205565a46f189c358736e673c0c3c47f9c20a3753ed8d2169

    Par Eric Clovio

    Route

    Axel Merckx, manager de l’équipe Hagens Berman Axeon: «On délivre un passeport pour le top»

  • Deux premiers podiums pour Wout van Aert. @News

    Par Eric Clovio

    Cyclo-cross

    Cyclo-cross: Wout van Aert déjà dans le coup

  • PHOTONEWS_10853879-088(1)

    Par Stéphane Thirion

    Cyclo-cross

    Cyclocross: Wout Van Aert remet les mains dans le cambouis

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous