Le plateau de l’Euro de football complété ce jeudi à l’issue des barrages

Aleksandar Mitrovic (Serbie). @News
Aleksandar Mitrovic (Serbie). @News

Le plateau de l’Euro 2020 sera enfin complet ce jeudi soir à l’issue des barrages offrant les quatre derniers tickets encore en jeu. Géorgie-Macédoine du Nord est programmé à 18h00, Hongrie-Islande, Irlande du Nord-Slovaquie et Serbie-Ecosse à 20h45.

Vingt équipes ont déjà leur ticket pour l’Euro, reporté à l’été 2021. Les quatre derniers qualifiés seront connus à l’issue de ces barrages, basés sur les résultats obtenus en Ligue des Nations. Raison pour laquelle les barragistes ont été divisés en quatre voies, une par division. Comme les demi-finales, jouées en octobre, les finales se disputeront en match unique.

L’Euro 2020 se tiendra dans douze pays. Deux d’entre eux sont impliqués dans ces barrages : l’Ecosse et la Hongrie. L’Irlande et la Roumanie ont elles été éliminées en demi-finales, respectivement par la Slovaquie et l’Islande.

La finale de la voie A mettra aux prises, à Budapest, la Hongrie et l’Islande. Troisième en 1964, la Hongrie vise une quatrième participation à la phase finale. Les ‘Magyars’ avaient été éliminés (4-0) par la Belgique en huitième de finale de la dernière édition, en 2016. Une édition 2016 dont l’Islande avait été la révélation. Pour leur première participation, les ‘Strákarnir okkar’ avaient atteint les quarts de finale. Le vainqueur de ce match intègrera le « groupe de la mort » de l’Euro 2020, le F, qui comprend le Portugal (tenant du titre), la France (championne du monde) et l’Allemagne, l’un des pays hôtes de la compétition.

À Belfast, l’Irlande du Nord et la Slovaquie s’affronteront dans la voie B. Le gagnant rejoindra l’Espagne, la Suède et la Pologne dans le groupe E, joué à Dublin et Bilbao. Les deux équipes sont dans le même cas de figure : première participation lors de l’Euro 2016 et élimination en huitième de finale à clé.

Pays hôte, l’Ecosse devra arracher sa qualification en Serbie, à Belgrade, dans la finale de la voie C. L’Ecosse n’a plus pris part au Championnat d’Europe depuis 1996. La Serbie n’a encore jamais participé à la phase finale sous ce nom. La dernière participation de la Yougoslavie, finaliste en 1960 et 1968, remonte à l’Euro 2000. Une place dans le groupe D, joué à Londres et Glasgow, avec l’Angleterre, la Croatie et la République tchèque attend le vainqueur.

Un participant inédit sortira du barrage de la voie D, joué à Tbilissi entre la Géorgie et la Macédoine du Nord, deux nations indépendantes depuis 1991 issues respectivement de l’Union soviétique et de la Yougoslavie. Le gagnant sera versé dans le groupe C, organisé à Amsterdam et Bucarest, en compagnie des Pays-Bas, de l’Ukraine et de l’Autriche.

Ces barrages ne concernent pas la Belgique, placée dans le groupe B où elle affrontera successivement la Russie (12 juin), le Danemark (17 juin) et la Finlande (21 juin). Le dernier groupe de l’Euro, le A, est lui aussi complet : Italie, Suisse, Turquie, pays de Galles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous