Des Gilets jaunes démentent être les auteurs des dégradations sur les monuments aux morts à Namur

Des Gilets jaunes démentent être les auteurs des dégradations sur les monuments aux morts à Namur

Les Gilets jaunes qui chapeautent la plupart des actions namuroises depuis le début du mouvement démentent être les auteurs des dégradations commises sur des monuments aux morts dans la capitale wallonne, a indiqué mercredi en fin de journée leur porte-parole, Marc-Henri Jamain.

«Pour nous, il s’agit d’une usurpation», a-t-il expliqué. «Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, notre seul objectif est la lutte pour une vie meilleure et plus de justice sociale. En aucun cas, nous ne cautionnons les tags qui ont été faits sur les différents monuments rendant hommage à nos héros de guerre en ce jour particulier de l’Armistice.»

«Comme nous n’avons pas de structure, chacun peut malheureusement se revendiquer Gilet jaune. Mais croyez-nous, les vrais Gilets jaunes ne tolèrent pas ces dégradations», a-t-il ajouté.

Prévot déçu

«J’ai eu un échange avec monsieur Jamain qui m’a expliqué se désolidariser des actes de vandalisme», a pour sa part réagi le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. «J’en prends donc acte. C’est probablement regrettable que certains des auteurs se soient revendiqués des Gilets jaunes, d’autant que cette forme de combat ne sert manifestement pas leur cause.» «J’ai du respect pour le fond des préoccupations des Gilets jaunes, mais pas pour cette action», a conclu le bourgmestre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous