Georges-Louis Bouchez: «On ne va quand même pas fêter Noël par Skype»

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez était l’invité des matinales de LN24 et de Bel RTL. Il est revenu sur la situation épidémiologique du pays. Pour lui, « il faut donner une perspective aux Belges », notamment quant aux fêtes de fin d’année. Selon Georges-Louis Bouchez, « On ne va quand même pas fêter Noël par Skype. Il faut être prudent et prendre des décisions sur base des chiffres. On peut par contre imaginer fêter Noël à 3 ou à 4 personnes. Mais, on ne célébrera pas le réveillon avec une seule personne. »

Le président du MR a également commenté le fameux seuil de 50 contaminations par jour, dernièrement mentionné par le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke pour revenir à une vie « normale ». Pour le libéral francophone, « il faut faire preuve d’équilibre, il ne faut déséquilibrer l’ensemble de la société pour ça (le coronavirus) ».

Comité de concertation

Vendredi a lieu un nouveau Comité de concertation. Pour le président des « bleus » francophones, s’il faut bientôt discuter du relâchement de certaines mesures anti-coronavirus, cela n’aura pas lieu demain, « mais sûrement lors du Comité de concertation suivant ».

Vaccin

Concernant un éventuel vaccin pour le coronavirus qui pourrait arriver dans le premier trimestre de 2021 en Belgique, Georges-Louis Bouchez a rappelé que « la vaccination ne sera pas obligatoire. Il faut respecter la liberté des individus vis-à-vis de leur santé, ce n’est de toute façon pas faisable. Par contre, il faut encourager la population à se faire vacciner ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous