Accueil Société

Coronavirus: le gouvernement écrit à Saint-Nicolas pour lui rappeler les règles à suivre

Cette année, la Saint Nicolas sera différente à cause du contexte sanitaire. Dans une lettre, Frank Vandenbroucke et la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, rappellent aux parents que, jusqu’au 13 décembre, chacun a droit à un seul contact rapproché.

Temps de lecture: 3 min

Ce jeudi, Frank Vandenbroucke et Annelies Verlinden ont adressé une lettre à Saint-Nicolas, relayée par Sud Presse. Les ministres de la Santé et de l’Intérieur annoncent notamment au grand saint la parution d’un arrêté ministériel pour lui permettre, à lui et au père Fouettard, de braver le couvre-feu dans la nuit du 5 au 6 décembre pour pouvoir apporter des cadeaux aux enfants sages.

La lettre de Frank Vandenbroucke à Saint Nicolas

Cher Saint Nicolas,

Nous entendons que ce satané virus a aussi créé plein de problèmes en Espagne. Cela nous a donc fait le plus grand plaisir lorsque nous avons appris que, malgré votre grand âge, vous avez pu échapper au virus ces derniers mois et que vous êtes toujours en bonne santé.

Mais comme vous le savez, cher Saint Nicolas, l’Espagne est en code rouge. Selon les règles, vous devriez donc rester quelques jours en quarantaine ici lors de votre arrivée (demain soir avons-nous entendu?). Toutefois, comme nous savons que vous n’avez pas de temps à perdre, et que vous avez besoin de chaque heure pour préparer les cadeaux pour chaque enfant, nous avons décidé de prévoir – pour vous et le Père fouettard – une exception. L’arrêté royal nécessaire à cette fin paraîtra incessamment sous peu au Moniteur belge. En voici la teneur légale: le voyage avec votre bateau venant d’Espagne dure 17 jours, cela fait 7 jours de plus que ce que nous demandons et donc, cette période suffit largement comme quarantaine.

Un deuxième arrêté royal, encore en préparation, concerne le couvre-feu. Dans la nuit du 5 au 6 décembre, le couvre-feu sera encore d’application en Belgique. Mais bien sûr, nous savons aussi que dans ces conditions, il vous serait impossible de réaliser votre travail. De plus, vous devez aussi aller chercher toutes les lettres et tous les dessins dans les chaussures les prochaines semaines. Or, vous ne voulez pas décevoir les enfants. Et nous non plus. Dès lors, la base légale pour ce deuxième arrêté royal a directement été entérinée et vous recevrez – vous et le Père fouettard – une exception pour le couvre-feu.

Et nous pouvons vous rassurer: vous ne devrez pas courir de toit en toit en combinaison spatiale. Toutefois, nous vous conseillons de toujours bien garder vos distances, de vous laver les mains régulièrement et de porter un masque quand c’est nécessaire. Avec votre mitre, et votre longue barbe blanche, ce n’est probablement pas amusant. En outre, un virologue espagnol nous a également confirmé que votre barbe vous protège suffisamment et fait office de masque. Mais nous voulons être certains que vous ne courrez aucun risque lors de votre visite en Belgique.

Encore une chose, Saint Nicolas: chaque enfant ici a été particulièrement courageux cette année. Ou pour reprendre vos mots: bien sage. En effet, ce n’est pas facile tous les jours: à l’école, tout a changé; pour l’instant, ils ne peuvent plus voir leurs petits copains, ils ne peuvent plus s’adonner à leurs hobbys préférés. Vraiment, vraiment, ce n’est pas gai pour eux. Sans oublier qu’ils ne peuvent même pas aller se faire cajoler par papy et mamy pour se faire consoler.

Mais pourtant, ils tiennent bon, cher Saint Nicolas. Non seulement pour se protéger eux-mêmes, mais surtout pour protéger les autres. Durant ces deux semaines de vacances, les mamans et les papas font de leur mieux pour s’en occuper encore plus, mais cette année, ils méritent votre visite plus que jamais. Chaque enfant est un héros, et pour une fois, vous n’avez pas besoin de vérifier dans votre grand cahier qui a été sage.

À lire aussi Coronavirus: pourquoi la Belgique n’a pas pu éviter la deuxième vague, plus rude que la première À lire aussi Les mesures sanitaires renforcent la stigmatisation et les inégalités, selon un rapport d’Unia

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Mr Bean, jeudi 12 novembre 2020, 14:31

    Si vous voulez aider St Nicolas, rouvrez les magasins de jouets pendant les fêtes.

  • Posté par Vigneron Anne, jeudi 12 novembre 2020, 11:12

    Infantiliser, confiner, interdire et pendant ce temps nos petits cadeaux de fin d'année se préparent (permis à point, taxes supplémentaires, toujours aussi une interdiction de travailler pour la plupart de nos courageux indépendants, ...) Et surtout braves citoyens, allez dépensant vos quelques euros restants dans les SUPERMARCHES et faites vos achats dans les GAFA Je ne vais pas m'empêcher de vivre parce que tous ces cons de ministres sont des pantins manipulés

  • Posté par RC Peeters, jeudi 12 novembre 2020, 10:01

    Cher Saint-Nicolas j'adore faire croire aux Belges que ce sont toujours des enfants, quand j'étais plus jeune, j'ai moi-même rencontré une caisse noire, et comme à des enfants j'ai donné l'ordre de «brûler cet argent» cette action ma tuée plus tard politiquement. Non seulement parce que le magazine Knack a fait connaître cette nouvelle, mais surtout par ce qu'un journaliste de gauche, a eu l'idée de poser une question fatale lors d'une conférence de presse: Mon petit ne sais-tu pas que brûler de l'argent est illégal? À mon grand étonnement le nouveau gouvernement Vivaldi est venue m'enlever de ma retraite pour mes talents de narrateurs et de comédien cachés. Voulez-vous bien dire au Père fouettard de ne pas tenir compte de mon passé et je prépare mon grand soulier pour Pfizer et Big Pharma, ah oui j'allais oublier "votre barbe vous protège suffisamment et fait office de masque" comme mentionné dans votre article , un message pour tous les barbus de Belgique.Bonne fête de Saint-Nicolas a tous les enfants.

  • Posté par Derweduez Michel, jeudi 12 novembre 2020, 9:57

    Notre ministre de la santé a quelques soucis de mémoire. L'origine de Saint-Nicolas ne se trouve pas en Espagne. Le saint Nicolas que nous fêtons le 6 décembre trouve son origine dans la personne de saint Nicolas de Myre, né au IIIe siècle dans la ville portuaire de Patara en Lycie (actuelle Turquie). Le Père Noël aurait également pour origine Saint Nicolas. On retrouve dans sa représentation toute la symbolique de St Nicolas (barbe blanche, manteau rouge…). Le père Noël voyage dans un traîneau tiré par des rennes, Saint Nicolas voyageait sur le dos d’un âne. Malgré la réforme protestante du XVIe siècle qui supprima la fête de St Nicolas dans des pays d’Europe, les Hollandais gardèrent leur Sinter Klaas (nom hollandais pour Saint Nicolas) et sa distribution de jouets. Lorsqu’ils s’installèrent aux États-Unis, Sinter Klass devint Santa Claus. Santa Claus subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial. Comme pour la gestion de la crise de nos gouvernants, n'ayant pas pas réussi à gérer les risques liés au Covid 19, nous devrons bricoler de bric et de broc pour apporter un peu de joie et de réconfort dans nos foyers. Interdire est plus facile que de trouver de réelles solutions. Il n'y a rien de neuf dans le monde de ces personnes qui imposent mais ne respectent rien ...

  • Posté par saint-georges monique, jeudi 12 novembre 2020, 14:43

    bonjour pour les pays bas et la flandre saint nicolas vient d espagne

Plus de commentaires

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko