Le prince Charles s'invite dans la mode en soutenant une collection durable

L'héritier du trône britannique s'est dit "extrêmement impressionné" par la collection de 18 pièces - 10 pour femme, huit pour hommes - lancée par son association, The Prince's foundation, en partenariat avec le site de vente de mode en ligne Yoox Net-A-Porter.

Cette collection est l'aboutissement du projet The Modern Artisan, développé par la fondation du prince.

Dans le cadre de ce projet, six étudiants italiens du Politecnico di Milano ont conçu les vêtements, fabriqués au Royaume-Uni par six diplômés formés aux techniques artisanales traditionnelles en Écosse.

Pour le prince Charles "la clé semble être de redécouvrir l'importance que joue la nature dans tout cela et d'où viennent les matériaux naturels".

"C'est une folie d'avoir cette approche qui prend, fabrique et jette", a-t-il ajouté, en allusion à la "fast fashion" éphémère et bon marché.

Dans l'édition de Décembre du magazine Vogue, le prince Charles expliquait "faire partie de ces personnes qui détestent jeter quoi que ce soit" et préférer entretenir ses vêtements "voire les rapiécer si nécessaire, que de les abandonner".

Les pièces sont dotées d'une identité numérique "indiquant l'histoire du produit, ses matériaux, les artisans qui l'ont conçu et fabriqué, ainsi que des recommandations en matière d'entretien et de réparation pour permettre aux clients de chérir ces pièces pendant des années", indique un communiqué publié sur le site internet de Yoox Net-A-Porter.

L'an dernier, le prince Charles avait donné les orties de sa résidence de campagne, Highgrove House, au duo de stylistes écolos Vin + Omi qui les avaient transformées en vêtements, présentés dans un défilé à Londres en septembre 2019.

Cette fois, la collection, s'inspirant de l'oeuvre de Léonard de Vinci, utilise du cachemire et de la laine venant de l'entreprise écossaise Johnstons of Elgin, et de la soie biologique provenant d'Italie.

Côté femmes, on trouve un long cardigan en cachemire côtelé brun qui peut se porter comme une robe ou encore une blouse en soie biologique couleur rouille.

Les bénéfices seront reversés à la fondation du prince pour développer des programmes de formation destinés à préserver l'artisanat textile traditionnel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous