«Marseille, la ville du foot»: les Ultras du PSG en colère sur Leonardo après sa déclaration sur le club rival

Photo News
Photo News

Alors que le PSG vit un début de saison des plus contrastés – surtout sur la scène européenne –, Leonardo, le directeur sportif du club, est venu ajouter son petit grain de sel. Avec une phrase qui ne passe pas aux yeux des Ultras. Ce mardi, ce dernier avait notamment qualifié Marseille de « ville du foot ». Problème : la rivalité entre les deux clubs est quasiment ancestrale et cela n’a pas plu aux supporters.

Ayant forcément eu vent de ses propos, le Collectif Ultra Paris a répondu ce jeudi par communiqué. « Ce n’est pas parce que la richesse et la beauté de la Ville Lumière ne se limitent pas au foot que nous ne sommes pas une Ville de foot et que nous ne respirons pas pour le PSG. À l’inverse, que resterait-il à Marseille sans le foot ? La saleté ? La bonne mère ? La nostalgie d’un passé footballistique malhonnête et fantasmé ? »

Et le CUP d’aller plus loin. « Étonnant que M. Leonardo n’ait pas plutôt songé à mentionner la ferveur, la fidélité, le dévouement de ses propres supporters même et surtout quand notre club était au bord de la relégation. Mais pour cela, il faut connaître l’histoire de notre club, l’aimer et la respecter… Peut-être que 46 matchs seulement en tant que joueur du club et un retour au sein de la direction quand les associations de supporters étaient bannies du Parc ne sont pas suffisants pour connaître la ferveur parisienne ? En sortant, vous saurez enfin que nous, supporters parisiens, vivons pour notre ville, nos couleurs et pour honorer l’histoire de notre club. »

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous