La force des habitants de Comensia
: la solidarité, leur implication dans la vie en communauté.
0708 Génération Cécile Danjou.lesoir.be
d-20190531-3U7TUK 2019-05-31 18:16:00
Dans les commerces participants, 1 euro vaut 1 zinne. Ou l’inverse...
Pauline Burgraff est l’auteur de l’ebook «
Plions bagage
».
d-20200623-GGPDYA 2020-06-23 10:05:25
BRUXELLES, reportage portrait d'une classe chez becode a Bruxell (3)
Image=d-20200106-3Y4AYD_high
La période de lockdown a causé l’intensification de l’usage des moyens de paiement sans contact et, partant, l’érosion du recours au cash.
Adèle Demeire
d-20190205-3R3HJG 2019-12-20 13:53:15
d-20161008-GAFY3Y 2016-10-07 12:42:02
B9723366698Z.1_20200503141015_000+GD2FV4LF6.1-0
d-20200528-GGCW3P 2020-05-28 14:25:46
20191203_203353b
shutterstock_1527999146
Grâce à l’augmentation du «
revenu minimum exonéré d’impôt
», l’impôt à payer diminue de quelque 280 euros en moyenne.
photo pharmastock 2
Responsable du projet BatiTerre, Nicolas Smets travaille depuis un an au développement de cette prometteuse filière de réemploi de matériaux de construction.
Les élèves du Centre Scolaire du Sacré-Cœur de Lindthout ont séduit le jury par le biais de poubelles connectées à une application qui mesure le nombre de déchets émis par une entreprise.
Harold Lechat et Jean Jacobs trônent sur un des urinoirs faits maison
: de quoi recycler de l’urine pour en faire un puissant fertilisant agricole.
Les compagnies aériennes et les constructeurs automobiles sont dans le collimateur. © AFP.
shutterstock_1681209088
shutterstock_1024470742
Le choix de la rédaction
  1. TOPSHOT-PALESTINIAN-GAZA-ISRAEL-CONFLICT

    De l’esplanade des Mosquées à Gaza, l’escalade de la violence

  2. La juge d’instruction Sabine Khéris lors d’une reconstitution.

    Ces femmes qui ont acculé Michel Fourniret aux aveux

  3. Daumants Liepins: un jeu fluide et nuancé.

    Reine Elisabeth: la force tranquille de Daumants Liepins

La chronique
  • Au-delà de la tribune des militaires, le néofascisme dans le texte

    Entre 1965 et 1976, j’ai, en tant que journaliste grand reporter (qualificatif ridicule, soit dit en passant), couvert tous les coups d’Etat militaires qui, de la Grèce au Chili, du Brésil à l’Argentine, en passant par le Cambodge (et préalablement par l’Indonésie), portèrent au pouvoir des dictateurs galonnés.

    Dans tous les cas, c’est l’activisme d’une certaine ultra-gauche qui, en affaiblissant le camp démocrate, en l’isolant de sa base populaire et en servant d’alibi aux militaires d’extrême droite fit le jeu de ces juntes fascisantes.

    Or, à quoi assiste-t-on ces jours-ci en France ? A une sorte de remake caricatural, à la fois lamentable et ridicule, de ces tragiques événements : des gradés militaires extrémistes, généraux à la retraite compris, qui, arguant du « délitement généralisé », selon eux, de la situation sécuritaire et des excès de l’extrême gauche, évoquent l’éventuelle nécessité d’une intervention de l’armée d’active pour éviter une guerre civile dont ils précisent qu’elle ferait des milliers de morts....

    Lire la suite

  • Un coronapass européen et que ça saute! C’est pas gagné...

    Dans une Union européenne où tout projet concret prend un temps fou, voilà qu’il est question de mettre au point pour l’été un pass permettant aux Européens de voyager d’un pays à l’autre. Et nous sommes… le 11 mai.

    Voilà donc qu’en quelques semaines, l’Union serait capable de définir les conditions d’octroi, de trancher sur la gratuité des tests, de cadrer le cas « Spoutnik », d’organiser la circulation des données et de mettre le document (digital et papier) en place ? Le tout dans...

    Lire la suite