Projet Pegasus: le cyber-espionnage à l’heure de la mondialisation

Sous la coordination de « Forbidden Stories », 16 médias, dont « Le Soir » et « Knack » en Belgique, ont eu accès à plus de 50.000 numéros de téléphone sélectionnés comme cibles par des clients de NSO, le géant israélien de la cybersurveillance. Plus de 180 journalistes figurent dans cette liste. Mais aussi treize chefs d’État, des politiques, des militants des droits de l’homme.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner
Plus d'articles à la Une