Coronavirus - Trop tôt pour évaluer les effets d'un prochain vaccin sur l'économie (Powell)

"C'est certainement une bonne nouvelle pour le moyen terme" mais s'agissant du vaccin "des défis importants et des incertitudes demeurent concernant le calendrier, la production, la distribution et l'efficacité pour les différents groupes (de personnes, ndlr)", a estimé M. Powell lors d'un débat tenu en conclusion d'un forum virtuel de la Banque centrale européenne (BCE).

C'est la première fois que le puissant banquier central s'exprimait depuis l'annonce faite lundi par les laboratoires Pfizer et BioNTech de tests prometteurs pour un vaccin "efficace à 90%" contre le Covid-19, ce qui a fait naître un mouvement d'euphorie notamment sur les marchés financiers.

Le président de la Fed a adopté un ton prudent, estimant qu'il était "trop tôt pour évaluer les implications de ces nouvelles pour la trajectoire de l'économie surtout à court terme".

D'autant que le virus va "continuer à se propager" durant les prochains mois qui seront "difficiles", a-t-il ajouté.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a affirmé pendant ce débat qu'il ne fallait pas tomber dans l'"exubérance" à propos de la prochaine vaccination, soulignant elle aussi les défis liés à la répartition des doses disponibles et au transport.

Le troisième participant au débat, Andrew Bailey, gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), a quant à lui estimé que les progrès sur un vaccin finiraient par réduire l'incertitude, mais "nous n'en sommes pas encore là".

Ce sera important pour la conduite à venir de la politique monétaire, a-t-il ajouté.

En ouverture du forum mercredi, Mme Lagarde avait prévenu que même avec un vaccin contre le Covid-19, la reprise économique en zone euro risquait d'être "instable", dépendant du rythme de déploiement des traitements préventifs.

La BCE prépare à l'horizon de décembre une réponse "continue, puissante et ciblée" en termes de soutien monétaire, cet appui restant nécessaire "au moins jusqu'à ce que l'urgence sanitaire passe", avait-elle conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous