Accueil Belgique Politique

Coronavirus: un Comité de concertation sur les chiffres, et une mince lueur d’espoir pour les fêtes

Il ne faut pas en attendre de grandes décisions du Comité de concertation de ce vendredi. Pour le moment, le reconfinement est installé, et il le restera.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Un Comité de concertation, l’instance réunissant le fédéral et les régions et qui prend les mesures en matière de Covid se réunira ce vendredi. Il ne faut pas en attendre de grandes décisions. Pour le moment, le reconfinement est installé, et il le restera. Le Comité, qui se déroulera par voie électronique, doit permettre au Premier ministre et aux ministres-présidents de prendre connaissance d’un rapport chiffré, qui démontre un « plateau » dans l’évolution de la pandémie, et même une baisse sur certains critères, comme les contaminations et les admissions. Les ministres veulent mesurer à quel point les restrictions décidées portent leurs fruits, à la veille de l’importante échéance de la réouverture des écoles, lundi. Il n’en sera pas question à la réunion, mais dans les conversations ministérielles, on ne parle que de cela : va-t-on adoucir un peu les mesures pour les fêtes ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Persenaire André, vendredi 13 novembre 2020, 13:29

    Pourquoi ne pas fermer les magasins de bricolage du 23/11 au 30/11 et, durant cette période rouvrir les magasins de jouets ?

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, vendredi 13 novembre 2020, 10:29

    Attendons l'évolution ensuite de la réouverture des écoles ...

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, vendredi 13 novembre 2020, 10:29

    Attendons l'évolution ensuite de la réouverture des écoles ...

  • Posté par dekoker philippe, vendredi 13 novembre 2020, 10:19

    Noel, je m'en f...un peu...pertes et profits. C'est juste une convention sociale de faire la fête ce jour là. En revanche ce que j'attends de la bande de pied nicklés qui nous gouverne c'est que le vaccin soit rapidement disponible, pour tout le monde et rapidement. Ca c'est leu VRAI job Ils n'ont qu'a se débrouiller pour mettre les moyens financiers (en Belgique on radine toujours sur ce genre de truc) et humains (je me contrefiche d'être vacciné par un médecin militaire s'il le faut) qu'on ne parle plus de ça. Je serais pour une vaccination obligatoire (les doux illuminés qui voient le mal dans les vaccins sont dangereux à cause d'eux, la rougeole réapparait et si ils avaient existé dans le passé, on aurait toujours la variole)... Malheureusement quand je vois leur incompétence pour la gestion du vaccin contre la grippe (parce qu'ils ont joué petit bras encore une fois...alors que quelques millions de dose en plus coutaient à peine plus cher qu'une semaine de chaumage pour 30 000 personne....on n'est vraiment plus à cela près)

  • Posté par van dooren patrick, vendredi 13 novembre 2020, 16:05

    Si vous êtes prêt à vous faire injecter n'importe quoi, je vous en prie, passez devant. Perso, ce sera sans moi, du moins au début, histoire de voir comment les cobayes réagiront (parce qu'il faut bien se dire que les premiers vaccinés serviront de cobayes). Je ne suis pas une illuminée anti-vaccin, loin de là, mais entre un vaccin que l'on a mis plusieurs années a mettre au point et un vaccin fait à la va vite sur quelques mois, je vois comme une petite différence.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs