Ecoles: la ministre de l’Education, Caroline Désir soutient les enseignants «qui se coupent en quatre»

Caroline Désir (PS), ministre de l’Education
Caroline Désir (PS), ministre de l’Education - Photo News

Caroline Désir (PS), ministre de l’Education en Fédération Wallonie-Bruxelles était l’invité de Thomas Gadisseux dans la matinale de la Première en radio. Elle a commenté les mesures prises dans les écoles pour faire face à l’épidémie de coronavirus.

La ministre a rappelé que les différentes mesures prises dans l’enseignement, l’ont été sous les conseils des experts sanitaires. « Les experts demandaient de réduire la présence des plus grands, nous avons fixé le cadre », a-t-elle expliqué.

« Les directions font du mieux qu’elles peuvent »

Caroline Désir a insisté sur l’importance du maintien des cours en présentiel : « Il faut une certaine présence à l’école pour garder le lien (…) réalimenter la relation pédagogoique entre les élèves et leurs professeurs. » La ministre de l’Education a rappelé que les écoles étaient libres de s’organiser comme elles le souhaitaient dans le cadre imposé : « Chacun s’organise comme il veut. Toutes les formules existent et coexistent. » A cet égard, la ministre socaliste a salué les efforts des acteurs de l’enseignement : « Je salue l’engagement des directions qui font du mieux qu’elles peuvent (…) et des enseignants qui se coupent en quatre. »

« Le premier confinement a fait de gros dégâts »

Malheureusement, cette situation inédite creuse un peu plus les inégalités scolaires. « Le premier confinement a fait de gros dégâts », a concédé la ministre. « Cette crise est le miroir grossissant des inégalités de la société », a-t-elle ajouté.

Tests prioritaires pour les professeurs

Sur le taux d’absentéisme des professeurs, Caroline Désir s’est montrée positive : « Les équipes se reconstituent, c’est le bénéfice du congé (de Toussaint) prolongé. » Elle a également salué le fait que les professeurs seront dorénavant prioritaires pour se faire tester : « C’est normal si l’on considère l’enseignement comme étant essentiel. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous