Comment préparer son avenir quand on a 25 ans ?

Comment préparer son avenir quand on a 25 ans ?

Pourquoi se projeter dans le futur quand on a 25 ans ? Vos priorités sont ailleurs… Profiter de la vie, trouver l’âme sœur ou encore vous investir dans une carrière passionnante. L’argent ? Un outil important. Ce que vous gagnez aujourd’hui, vous l’utilisez principalement pour bien vivre aujourd’hui. Mais pourrez-vous continuer à ce rythme-là lorsqu’arrivera votre pension ? Pas sûr…

Bien souvent, la pension légale est insuffisante pour garantir un niveau de vie confortable. Selon les chiffres publiés par l’OCDE, un retraité belge touche en moyenne 63,7 % de son dernier salaire net. Ce pourcentage peut varier en fonction de votre statut (indépendant, ouvrier ou employé), de votre situation familiale, du montant de votre rémunération et/ou du nombre d’années prestées. Ainsi, un salarié perçoit en moyenne 1.558 euros bruts par mois, un fonctionnaire 2.618 et un indépendant 1.218. Heureusement, il existe plusieurs techniques pour se dessiner, dès aujourd’hui, d’autres perspectives. Parmi elles : l’épargne-pension.

Ce n’est pas un sprint, plutôt un marathon

Comment fonctionne l’épargne-pension ? Le principe est simple : vous épargnez un montant régulier chaque mois et constituez donc un capital. Imaginons la situation hypothétique suivante : vous mettez 1.000 euros de côté la première année à 3 % de rendement fixe annuel. L’année suivante, vous êtes à 1.061 euros. Après 5 ans, votre capital s’élève à 1.159 euros et ainsi de suite. Un effet boule de neige qui est possible quel que soit le montant investi. Forcément, plus tôt vous commencez à constituer votre capital, plus votre rendement potentiel sera important. Autrement dit, ne tardez pas trop avant de vous lancer.

En bonus ? Moins d’impôts

Pas encore 100 % convaincu par la nécessité de préparer votre avenir ? Un autre argument devrait finir de vous persuader : les versements liés à l’épargne-pension vous offrent également un possible avantage intéressant pour votre prochaine déclaration fiscale. Un exemple ?

  • Si vous épargnez 990 euros en 2020, vous pourrez déduire 297 euros sur votre fiche fiscale de 2021
  • Vous mettez plus de côté ? Si vous grimpez jusqu’à 1.270 euros annuels en 2020, alors votre avantage fiscal s’élèvera à 317,5 euros.

 

Suivez le guide

Vous êtes unique, tout comme votre situation. C’est pourquoi les différentes formules d’épargne-pension vous offrent une certaine flexibilité. Vous pouvez, par exemple, étaler vos versements sur l’année ou verser la totalité en une fois. Ce n’est pas anodin, car l’effet boule de neige potentiel s’applique davantage sur les versements effectués en janvier que ceux de décembre. Songez-y : être tranquille aujourd’hui, c’est bien, mais l’être pour toujours, c’est encore mieux.

En savoir plus ?

Découvrez les solutions d’épargne-pension d’ING et préparez votre avenir dès maintenant