Accueil Société

Yves Van Laethem: «On peut espérer redescendre à 1.000 contaminations par jour d'ici deux semaines» (vidéo et infographie)

Le nombre d'infections au Covid-19 continue de diminuer relativement rapidement mais les chiffres en soins intensifs «restent impressionnants», a indiqué le porte-parole Interfédéral du Centre de crise.

Temps de lecture: 2 min

Lors du troisième et dernier point presse du Centre de crise de la semaine, Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral francophone a commencé par commenter le nombre de nouvelles contaminations qui « continue à baisser relativement rapidement ». En moyenne, du 3 au 9 novembre, il y avait 6.877 nouveaux cas soit une baisse de moitié par rapport aux sept jours précédents, selon les experts de Sciensano.

« Tous les sept jours, le nombre d’infections diminue de moitié. Si cette tendance se poursuit, on pourrait atteindre les 1.000 contaminations par jour début décembre », a ajouté Yves Van Laethem. « Ce sont les personnes dans la tranche des 40-50 qui sont les plus contaminées », a-t-il également précisé.

Hospitalisations aussi en baisse

Le nombre d’hospitalisation continue aussi à diminuer. Durant les sept jours allant du 6 au 12 novembre, il y a eu 497 admissions journalières en moyenne soit 25 % de moins que la semaine précédente. Le nombre de patients à l’hôpital dépasse toujours la barre des 7.000, car moins de gens ont quitté l’hôpital. Jeudi, 7.010 personnes atteintes du Covid-19 étaient à l’hôpital contre 6.876 mercredi. 1.452 personnes se trouvaient en soins intensifs.

Soins intensifs, où « nous avons atteint un plafonnement des chiffres », a commenté Yves Van Laethem. Selon les dernières données de l’Institut de santé publique Sciensano, « il y a eu jeudi 399 admissions soit le chiffre le plus bas depuis le 19 octobre », mais les chiffres en soins intensifs «restent impressionnants» a indiqué le porte-parole interfédéral du Centre de crise.

Maisons de repos et décès

Concernant les maisons de repos, fortement touchées lors de la première vague, « le nombre d’infections parmi les résidents est en baisse dans toutes les régions », a positivé Yves Van Laethem.

Les décès continuent d’augmenter, mais « sur un rythme plus lent », a confirmé le porte-parole interfédéral francophone. Pour rappel, depuis le début de la pandémie en Belgique, 520.393 personnes ont été contaminées par le coronavirus, tandis que le nombre de morts s’élève à 13.891.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Marchandise Hubert, vendredi 13 novembre 2020, 18:53

    Il n'est plus possible de comprendre les prédictions depuis qu'on a réduit le nombre journalier de tests de 70.000 à 35.000 . Pourquoi cet réduction? Si on faisait encore 70.000 tests par jour il y aurait 12.000 détectés : donc beaucoup de gens qui devraient être soignés au lieu de courir dans la nature.

  • Posté par Durieux Karine, vendredi 13 novembre 2020, 13:58

    Est-ce que cela signifie qu'on continuera à ne pas tester les asymptomatiques?

  • Posté par Rambeaux Paul, vendredi 13 novembre 2020, 14:42

    Il est prévu de recommencer ces tests "dans le courant novembre" : https://www.rtbf.be/info/societe/detail_coronavirus-en-belgique-les-asymptomatiques-devraient-a-nouveau-pouvoir-etre-testes-courant-novembre?id=10628278

  • Posté par Mathy Arthur, vendredi 13 novembre 2020, 12:43

    Les chiffres de Sciensano ne veulent rien dire, sont fantaisistes, incohérents et ininterprétables. Des exemples ? Dans les données de ce jour vous trouverez : - Taux de reproduction nationale : 0.841; Taux de reproduction par régions : Tous inférieur à 0.751. Comment arrive-t-on à l'échelle nationale à une valeur supérieure à la moyenne des valeurs régionales ? - Incidence sur 14 jours : 1.332; Incidence sur 14 jours dans le "tableau européen" 991 !!! Qu'il puisse y avoir une différence, d'accord, mais de plus de 30% ???!!! - Taux moyen de positivité 23.7%, soit une baisse de 4.6 % par rapport à la valeur de la semaine précédente,... mais avec un nombre de test en baisse de 36%, ce qui correspondrait donc en "réalité", en ramenant les chiffres à un nombre de test égal (règle de trois) à un taux de 23.7/100*74 = 17.5 % On a le sentiment que Sciensano a reçu comme instruction de diffuser des chiffres pour donner l'impression au citoyen qu'il surveille la situation et que pour ce faire, il balance tout ce qui lui tombe sous la main sans explication ni cohérence !!! Autre chose encore, Sciensano a fait le choix (indiqué en tout petits caractères sur le rapport quotidien) de calculer le taux de positivité comme étant le nombre de TESTS POSITIFS divisé par le nombre de TESTS REALISE et non, comme la plupart des pays civilisés, le nombre de PATIENTS POSITIFS divisé par le nombre de PATIENTS DISTINCTS !!! Ainsi, un patient testé 2 fois (mais contaminé une seule fois...) sera comptabilisé deux fois !?

  • Posté par Rambeaux Paul, vendredi 13 novembre 2020, 15:12

    Merci Karine pour cette info capitale : toutes les remarques du post ci-dessus sont donc erronées... Et les sous-entendus ("Sciensano a reçu comme instruction etc.") sont infondés...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko