L'aéroport de Liège pèse près de 7.500 équivalents temps plein (étude ULiège)

Ces nombres, qui n'ont cessé d'augmenter ces dernières années, représentent tous les emplois directs à Liege Airport (3.420 équivalents temps plein + 250 ETP intérimaires) mais aussi les emplois indirects, liés par exemple aux sociétés de sous-traitence, de logistique, de maintenance, etc. (2.200 ETP), les emplois induits (1.400 ETP) et les emplois dits "catalytiques", comme par exemple, ceux générés par l'arrivée de touristes (95 ETP).

L'étude de l'université de Liège, commanditée par l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex), permet d'avoir une vision plus actuelle des retombées de l'aéroport wallon en terme d'emplois, les derniers chiffres datant de 2010.

Elle souligne également l'importance acquise par l'aéroport de Liège, devenu un pilier de l'économie liégeoise et même wallonne, comme en témoignent également son trafic de fret en croissance quasi continue et son statut de hub aux yeux de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour la distribution de matériel médical dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

L'étude de l'ULiège révèle également que 97% des emplois directs générés par l'aéroport sont des CDI et 65% des temps plein. En outre, 80% des travailleurs sont domiciliés en province de Liège.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous