Coronavirus: la Belgique n’envisage pas de rendre obligatoire la vaccination

Coronavirus: la Belgique n’envisage pas de rendre obligatoire la vaccination

Il n’y aura aucune décision quant au déconfinement dans les deux prochaines semaines, a indiqué vendredi en commission de la Chambre le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

Le Comité de concertation prévu ce vendredi après-midi va seulement réaliser une évaluation de la situation, a expliqué le ministre en commission Santé et Égalité des chances.

Concernant la vaccination, M. Vandenbroucke a confirmé que le gouvernement ne l’envisageait que sur base volontaire. Il a également modéré l’enthousiasme né des récentes annonces faites par plusieurs laboratoires. « Les vaccins constituent la solution à terme, il n’y a aucun doute à ce sujet. Mais quand, dans quelle mesure et à quelle vitesse, je plaide pour une grande prudence sur ces questions. »

Le gouvernement va mettre en place une task force « qui sera menée par une personnalité forte et compétente », a précisé le ministre. Cette personne aura pour mission de mettre en place une politique en la matière, en collaboration avec les autorités et toutes les parties concernées. « La campagne de vaccination constituera un test pour notre capacité à faire aboutir cet effort de solidarité avec l’ensemble des acteurs », a conclu M. Vandenbroucke.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous