Wall Street ouvre en hausse après une semaine en dents de scie

Son indice vedette, le Dow Jones montait de 0,80% à 29.312,03 points vers 14H55 GMT.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, progressait de 0,79% à 11.801,62 points et l'indice élargi S&P 500 de 0,77% à 3.564,29 points.

Inquiète de la recrudescence de la pandémie aux Etats-Unis et dans le monde, la Bourse de New York avait terminé en baisse jeudi: le Dow Jones avait perdu 1,08% et le Nasdaq avait lâché 0,65%.

Pour Patrick O'Hare de Briefing, la hausse des indices vendredi matin "est liée à l'idée que le marché est optimiste sur l'arrivée d'un vaccin contre le Covid-19 qui pourrait transformer le paysage économique en 2021."

En début de semaine, les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech, ont assuré que leur candidat vaccin était "efficace à 90%" contre le Covid-19, selon l'essai à grande échelle de phase 3 en cours, dernière étape avant une demande d'homologation.

Mais après son enthousiasme de lundi, la place new-yorkaise a fait les montagnes russes, observant avec appréhension les records de nouvelles infections au coronavirus et la forte hausse des hospitalisations aux Etats-Unis.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous