Dries Mertens : « J’ai souvent vu des entraîneurs qui ne pensaient qu’à leur succès personnel, Roberto Martinez n’est pas comme ça »

Dries Mertens
Dries Mertens - Photo News

«   Cela faisait mal de ne pas être là la dernière fois mais je suis content d’être ici », a déclaré Mertens en conférence de presse à deux jours du match contre l’Angleterre à Louvain, sa ville natale. « C’est dommage que les gens ne puissent pas venir assister au match. Ce n’est pas si spécial que ça aurait dû être mais c’est quand même chouette. »

L’attaquant de Naples a ensuite parlé des ambitions de cette sélection belge qui considère la Nations League comme une priorité. « On veut gagner ce match contre l’Angleterre comme on veut gagner tous les matches. J’ai déjà vu beaucoup d’envie contre la Suisse alors que c’était un amical. Parfois, j’entends dire que la Nations League n’est pas comme un Euro ou une Coupe du monde. Mais je peux vous dire que Roberto Martinez veut gagner cette compétition et nous motive au maximum. »

Mertens a d’ailleurs mis l’accent sur le travail effectué par Martinez ces dernières années, notamment avec les jeunes. « J’ai souvent vu des entraîneurs qui ne pensaient qu’à leur succès. Mais Roberto n’est pas comme ça. Il veut combiner son succès avec le succès de l’équipe. Il ne pense pas seulement à court terme et à sa personne mais planifie et travail pour l’avenir du football belge. Je ne peux dire que des choses positives sur lui. Il travaille pour que l’on pense comme des entraîneurs et insiste pour développer le potentiel des jeunes. Contre la Suisse, il a donné une chance aux nouveaux venus, c’est important pour eux, pour accumuler de l’expérience et pour développer cette vision à long terme. »

L’attaquant louvaniste a aussi réaffirmé sa fierté de jouer pour l’équipe nationale. « Je suis très fier de jouer pour la Belgique. Quand je parle avec d’autres joueurs, ils ont tous peur de notre équipe. On a travaillé beaucoup pour ça et on a montré ce que l’on pouvait faire au Mondial. Malheureusement on a perdu contre la France. Il faut continuer sur cette route et rester positif. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous