En l’absence d’accord avec Uccle, la Ville de Bruxelles rouvre le Bois de la Cambre au trafic routier

En l’absence d’accord avec Uccle, la Ville de Bruxelles rouvre le Bois de la Cambre au trafic routier
Dominique Duchesnes

La Ville de Bruxelles a décidé vendredi de rouvrir le Bois de la Cambre aux voitures et d’en revenir à la situation antérieure au 19 mars dernier, a annoncé le cabinet du bourgmestre Philippe Close. D’après celui-ci, elle a pris cette décision faute d’accord en réunion de concertation avec quatre autres communes et la Région, sur une proposition qu’elle a formulée avec les communes d’Ixelles et de Watermael-Boitsfort.

Cette proposition a été refusée « par la majorité de la commune d’Uccle » au recours de laquelle le tribunal civil avait donné une suite favorable, a précisé d’emblée le cabinet.

Une décision judiciaire

Dans son ordonnance, le tribunal avait décidé d’écarter « l’application de l’ordonnance temporaire de police […] adoptée par la Ville de Bruxelles […] en ce qu’elle prévoit de fermer à la circulation la boucle dit ’sud’ du Bois de la Cambre ».

Le tribunal a également déclaré condamner « la Ville de Bruxelles […] à prendre toutes les mesures qu’elle estimera appropriées pour mettre un terme à la situation d’illégalité apparente relative à la fermeture à la circulation de la boucle dit ’sud’ du Bois de la Cambre […] dans un délai maximal de trente jours calendrier à dater de la signification de la présente ordonnance, ceci sous peine d’une astreinte de 2.500 euros par jour de retard, avec un maximum de 100.000 euros […] ».

Réunion de concertation

Vendredi, une réunion de concertation sur le dossier du Bois de la Cambre – la septième, selon la Ville de Bruxelles, a été organisée. Au centre des débats, l’ordonnance de référé rendue dans le cadre de l’action introduite par la commune d’Uccle et la suite à y donner. Autour de la table : outre la Ville de Bruxelles, et la Région bruxelloise, les communes d’Ixelles, de Watermael-Boisfort, d’Uccle et de Rhode-Saint-Genèse.

« Malheureusement, la proposition défendue par la Ville, Ixelles et Watermael-Boitsfort de rouvrir un accès dans le Bois par la chaussée de la Hulpe, depuis la drève de Lorraine via une ouverture à double sens de la circulation automobile par l’avenue de Boitsfort ainsi que l’avenue du Brésil n’a pas été acceptée par la majorité communale uccloise », a affirmé le cabinet du bourgmestre de la Ville de Bruxelles, à l’issue de la réunion.

Selon celui-ci, « la Ville n’a pas d’autre choix que d’adopter une ordonnance afin de remettre les aménagements en état pour revenir à la situation antérieure au 19 mars 2020. La Ville interjettera appel de l’ordonnance de référé et travaillera dès lors avec la Région et les communes qui le désirent à la mise en place d’un plan qui réaffectera le Bois à sa fonction originelle d’espace vert », a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous