Elise Mertens rejoint le dernier carré à Linz: «Je suis prête à aller au combat»

Elise Mertens
Elise Mertens - Photo News

La N.1 belge, 21e joueuse mondiale et 2e tête de série de cette épreuve en salle sur surface dure dotée de 202.250 dollars, s’est imposée 6-4, 6-1 en quarts de finale face à la Russe Veronika Kudermetova, 46e mondiale et 5e tête de série. La rencontre a duré 1 heure et 30 minutes.

Il s’agissait de la troisième confrontation entre la Belge de 24 ans et la Russe de 23 ans, la Limbourgeoise avait déjà remporté les deux premières, à Moscou en 2016 (6-7 (3/7), 6-4, 6-2) et à Cincinnati cette année (6-2, 6-3).

«   Je n’étais pas bien réveillée au début», a-t-elle souri après sa qualification. «Ce n’était pas évident, car j’avais été me coucher vers 1h30 du matin, mais je pense avoir bien géré la situation. L’entame de match a été compliquée, mais une fois que j’ai trouvé mes marques, j’ai nettement mieux joué. J’ai essayé de lui faire jouer à chaque fois une balle de plus, car c’est quelqu’un qui frappe fort dans la balle, mais qui peut aussi commettre de grosses fautes, comme cela a été le cas. Et dans le deuxième set, j’étais vraiment au-dessus. Je contrôlais les débats et j’avais le sentiment qu’elle ne savait plus très bien quoi faire pour me mettre en difficulté.»

Voilà donc Elise Mertens pour la troisième fois dans le dernier carré d’une épreuve du circuit WTA cette année, après les tournois Prague et Cincinnati au mois d’août. Ce samedi, c’est encore une Russe qu’elle retrouvera de l’autre côté du filet, en la personne d’Ekaterina Alexandrova (WTA 33), 25 ans, qui l’a battue lors de leur unique précédente confrontation, à Rosmalen l’an dernier.

«C’est une joueuse qui frappe encore plus fort», a-t-elle poursuivi. «Ce ne sera donc pas un match facile, mais je suis prête à aller au combat. Comme hier, je vais tout faire pour bien récupérer, prendre le temps de m’étirer, passer entre les mains de ma kiné et avoir une bonne nuit de sommeil. Il faut être professionnelle. Et puis, c’est le dernier tournoi de l’année. Je donc donner tout ce qu’il me reste.»

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous