Attentats du 13 novembre: «N’oublions jamais», demande Macron

Attentats du 13 novembre: «N’oublions jamais», demande Macron

N’oublions jamais celles et ceux qui nous ont quittés ce soir de novembre 2015 » : le président français Emmanuel Macron a publié vendredi soir un texte d’hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, qui s’achève par un appel à « ne rien céder ».

« C’était il y a 5 ans. Au Stade de France, à nos terrasses, au Bataclan. La France était frappée au cœur. L’horreur, en plein Paris. Mais les Français sont restés debout. Debout face à la terreur. Debout pour défendre nos libertés et nos valeurs », écrit le chef de l’État sur les réseaux sociaux.

« C’était il y a 5 ans et je pense à vous. Nous ne céderons rien. Nous tiendrons, ensemble », poursuit-il.

Journée de commémorations

Dans la matinée son Premier ministre français Jean Castex, accompagné notamment de la maire de Paris Anne Hidalgo, s’est rendu au Bataclan, devant le Stade de France et sur des terrasses de café, où des commandos téléguidés par le groupe État islamique ont tué 130 personnes, semant l’effroi dans le pays.

Le message d’Emmanuel Macron fait écho à son « ils ne passeront pas », phrase qu’il avait martelée le 16 octobre, au soir de l’assassinat de Samuel Paty.

Une nouvelle vague terroriste a frappé la France et l’Europe ces dernières semaines, de l’assassinat de Samuel Paty après un cours sur la liberté d’expression où il avait montré des caricatures de Mahomet, à l’attaque dans la basilique de Nice deux semaines après, suivie d’une autre dans le centre-ville de Vienne, en Autriche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous