Accueil Belgique Politique

La Wallonie débriefe les pouvoirs spéciaux

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a obtenu les pouvoirs spéciaux ce samedi. A Namur, les députés doivent analyser et valider les décisions prises dans l’urgence au printemps dernier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Pouvoirs spéciaux, suites et pas fin. Samedi, le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a accordé au gouvernement de Pierre-Yves Jeholet (MR) les pouvoirs spéciaux sollicités pour une deuxième période de trois mois, comme au printemps dernier. Fidèle à l’attitude adoptée en mars, le PTB a été le seul parti à s’opposer à la demande.

L’exécutif communautaire obtient ainsi la possibilité de prendre toutes les mesures utiles et urgentes dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Et notamment ceci, qui n’est qu’un exemple : « Adapter les modalités et prévoir des modalités spécifiques d’organisation des cours, des activités d’apprentissage et de la vie scolaire et adapter les exigences en matière de présence, d’évaluation et de sanction des études », précise le décret voté ce week-end.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par burnotte Michel, dimanche 15 novembre 2020, 19:57

    Bonjour tristesse. Qu'on l'aime ou pas, il reste un parti qui refuse la mort de la démocratie et qui souhaite que les représentants du peuple restent des représentants.

  • Posté par Christian Radoux, dimanche 15 novembre 2020, 17:36

    " debriefe les pouvoirs spéciaux" Suel charabia !

  • Posté par Staquet Jean-marie, dimanche 15 novembre 2020, 18:06

    Un fack-checking s’impose pour debunker les special powers, en effet. Mais à une époque où on vous explique dans les spots publicitaires qu’il faut « digitaliser votre business », il est illusoire d’espérer du bon français dans la « communication ».

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 15 novembre 2020, 18:03

    M. Deffet a d'habitude une bonne plume (ce qui est risqué en cette période de grippe aviaire), et ce n'est peut-être pas lui qui a choisi le titre... j'aurais mis "La Wallonie fait le point sur les pouvoirs spéciaux".

  • Posté par Christian Radoux, dimanche 15 novembre 2020, 17:36

    Quel. Sorry, comme dirait Le Soir.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs