Accueil Monde Europe

Au Royaume-Uni, le départ de Dominic Cummings inquiète les Brexiters

Le conseiller en chef de Boris Johnson, qui a quitté sa fonction vendredi, a été l’un des leaders de la campagne pour le Brexit. Mais son départ n’indique pas forcément un changement d’attitude vis-à-vis des négociations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est avec un carton dans les bras que Dominic Cummings, le conseiller en chef de Boris Johnson, a quitté le 10 Downing Street vendredi. Mais ce départ à l’américaine n’est autre qu’un dernier geste de com’ effectué par le controversé proche collaborateur de Boris Johnson. Il aurait pu sortir par la porte de derrière, comme l’a rappelé à la BBC David Davis, l’ancien Monsieur Brexit de Theresa May…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Albin S. Carré, dimanche 15 novembre 2020, 22:00

    Le départ de ce genre d'individu nuisible est plutôt une bonne nouvelle. S'il pouvait émigrer vers "trumpland", ce serait un soulagement de ce côté-ci de l'atlantique.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs