Accueil Société

Sammy Mahdi au « Soir » : « Sans expulsions, pas de solidarité possible »

Priorité pour le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, les retours seront autant que possible volontaires, mais pas question de se passer de la contrainte en dernier recours. Renvois et solidarité sont les deux faces d’une même médaille, souligne Sammy Mahdi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 9 min

Lorsqu’il reçoit dans ses nouveaux bureaux pour parler de sa note politique, avec distances et masque orange de rigueur, le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi (CD&V), est inquiet. Pas à cause des cinq Danois d’extrême droite qui comptaient brûler un Coran devant une école de Molenbeek et qu’il vient d’expulser, « ça, ça fait plaisir à signer », mais pour Pamuk, son chien, qui vient de se faire opérer. « Enfin soit, ça ne vous concerne pas, mais ça me donne des frissons. Je vous écoute ! »

Le projet de pacte européen sur la migration prévoit un renfort de solidarité mais conserve le principe de Dublin : sauf relocalisation, le premier pays d’entrée reste compétent. Est-on allé assez loin ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Legarou Marcel, lundi 16 novembre 2020, 20:41

    ça fait plaisir d'entendre un discours sensé, volontariste, et non partisan, sans démagogie de bas étage. On aimerait avoir des gens comme lui en Wallonie, et si en plus ils étaient parfaits bilingues, on pourrait peut-être enfin faire barrage au communautarisme imbécile wallon et flamand.

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 16 novembre 2020, 11:02

    On en acceptera des nouveaux quand ceux qui sont ici se seront intégrés, inutile d ajouter de l huile dans une mayonnaise qui ne prend pas

  • Posté par Andre Georges-marc, lundi 16 novembre 2020, 9:48

    Remarquable. Je souhaite beaucoup de succès à sa politique. Tout en mettant en place sa vision claire, régalienne mais humaine, il est important que les messages qu'il porte, soient passés et expliqués afin de faire contre-poids au populisme idiot qui plait tant à certains.

  • Posté par Theys Jos, lundi 16 novembre 2020, 10:31

    Mais attention, il est possible qu'un expulsé téléphonera un activiste pour dire qu'il a été mal reçu. Du coup Sammy deviendra un semi-fasciste car fils d'une mère flamande. A suivre...

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs