Accueil Culture Cinéma

Lady Di, Tatcher, le prince Charles... : « The Crown » dit-elle toujours la vérité ?

L’équipe de recherche de Netflix a le souci du vrai. Mais l’écriture d’une série comme celle-ci reste un travail artistique qui accentue ou exclut certaines facettes des personnalités royales au service de la fiction.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Savoir ce qui relève de la réalité ou de la fiction est l’une des grandes questions des fans de The Crown. L’équipe de recherche de la série fait son maximum pour que tous les détails et les moindres accessoires soient au plus près de la vérité. « Nous travaillons avec le département artistique pour lui donner autant d’informations visuelles que possible pour créer des décors ou acheter des objets, explique Annie Sulzberger, la directrice de la recherche, ancienne historienne de l’art. Cela va jusqu’au nombre de chiens, et au type de chiens, pour une scène ou encore les jouets pour bébés dans la chambre du prince William. Ont-ils été créés en 1982 ou avons-nous présenté quelque chose qui était anachronique ? C’est ce niveau de recherche et de détail qui rend la série spéciale. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs