Election américaine: finalement, Trump «ne concède rien» après avoir évoqué une victoire de Biden

Donald Trump a été aperçu sur un terrain de golf en Virginie ce dimanche
Donald Trump a été aperçu sur un terrain de golf en Virginie ce dimanche - Reuters

Donald Trump n’a toujours pas reconnu sa défaite. Mais, par petites touches, ou lapsus successifs, il l’évoque de plus en plus.

Dimanche matin, au milieu d’une longue série de tweets et de retweets colériques, il a, pour la première fois, mentionné explicitement la victoire de Joe Biden.

« Il a gagné parce que l’Election était truquée », a-t-il écrit, huit jours après l’annonce des résultats de l’élection présidentielle.

Certes, le président américain a une nouvelle fois mis en avant l’hypothèse de fraudes massives, qu’aucun élément concret ne vient accréditer. Mais les deux premiers mots de son tweet (« He won ») ont retenu l’attention car c’est la première fois qu’il les utilisait.

Trump se ravise

Un peu plus d’une heure plus tard, face à l’avalanche de réactions suscitées par son message, il a, comme il le fait souvent, donné un grand coup de barre dans l’autre sens.

« Il a seulement gagné aux yeux des MEDIAS FAKE NEWS », a-t-il lancé. « Je ne concède RIEN ! La route est encore longue. L’élection était TRUQUEE ! », a ajouté le tempétueux président, qui a échoué à se faire réélire, contrairement à ses trois prédécesseurs Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton.

Présidentielle américaine: les résultats en direct

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous