Accueil Présidentielle américaine 2020

Donald Trump persiste: «J'ai gagné cette élection»

Après avoir pour la première fois, mentionné explicitement la victoire de Joe Biden, Donald Trump affirme avoir gagné la présidentielle américaine.

Temps de lecture: 2 min

Sur Twitter, le président sortant a clamé sa victoire : « J’ai gagné cette élection », a-t-il écrit en lettres capitales sur son réseau social préféré.

Retour en arrière  ?

Dimanche matin, au milieu d’une longue série de tweets et de retweets colériques, il a, pour la première fois, mentionné explicitement la victoire de Joe Biden.

«Il a gagné parce que l’Election était truquée», a-t-il écrit, huit jours après l’annonce des résultats de l’élection.

Certes, le président américain a une nouvelle fois mis en avant l’hypothèse de fraudes massives, qu’aucun élément concret ne vient accréditer.

Mais les deux premiers mots de son tweet («He won») ont retenu l’attention car c’était la première fois qu’il les utilisait.

Un peu plus d’une heure plus tard, face à l’avalanche de réactions suscitées par son message, il a, comme il le fait souvent, donné un grand coup de barre dans l’autre sens.

«Il a seulement gagné aux yeux des MEDIAS FAKE NEWS», a-t-il lancé.

Les Américains ont décidé

«Je ne concède RIEN! La route est encore longue. L’élection était TRUQUEE!», a ajouté le 45e président des Etats-Unis, qui a échoué à se faire réélire, contrairement à ses trois prédécesseurs directs Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton.

Interrogé sur ce tweet matinal, Ron Klain, qui deviendra secrétaire général de la Maison Blanche le 20 janvier, jour de la prise de fonction de Joe Biden, a appelé à mettre les choses en perspective.

«Si le président est prêt à commencer à reconnaître la réalité, c’est positif», a-t-il déclaré sur NBC.

Cependant, a-t-il ajouté, «ce n’est pas le compte Twitter de Donald Trump qui fait de Joe Biden le président. Ce sont les Américains qui en ont décidé ainsi».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Rahier Pierre, lundi 16 novembre 2020, 17:26

    @ Van Ryn Charles-axel - "a minima" ne veut pas dire "au minimum." https://fr.wiktionary.org/wiki/a_minima

  • Posté par Leman Bernard, lundi 16 novembre 2020, 14:43

    Ce qu'il y a de comique ( si on peut encore trouver cette situation du gamin qui veut sa sucette ) c'est qu'il sait pertinemment que si il a gagné en 2016 c'est grâce aux données de Cambridge Analytica et de ses "conseillers" spécialistes indirects de la manipulation de masse. Mais bon hormis cela.....il ferait mieux de nous foutre la paix et de passer à autres choses.... les médias pouvant aussi la mettre en silence jusqu'au moment où il aura lâcher le morceau et que Biden sera officiellement nommé gagnant....d'ici là....c'est vraiment pelant. Ce qu'il y a de pathétique, c'est que de l'argent du contribuable américain va continuer à être utilisé pour la protection de ce gars jusqu'à sa mort .....Melania n'est donc pas prête à retrouver sa vie pèpère d'avant....sauf si elle divorce......honnêtement ce serait poilant comme fin de règne pour The Orange Hair

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , lundi 16 novembre 2020, 13:57

    Selon une enquête du New York Times les théories conspirationistes d 'élection frauduleuse sont nées au sein de l'équipe Trump dès septembre 2016. Ils préparaient leurs électeurs à une défaite qu' ils jugeaient quasi certaine face à H.Clinton. Pour s'en sortir "honorablement" il fallait impérativement invoquer une élection truquée par les Démocrates. L'argument est le même aujourd'hui ainsi que les méthodes. Tous les recours judiciaires ayant lamentablement échoué comme prévu en raison de l'absence d 'une preuve quelconque de leurs assertions, voici qu'entre en scène au dernier acte de cette sinistre pièce de théâtre l 'ineffable Rudy Giuliani, avocat personnel du président et "monsieur bons offices" pour les missions plus que douteuses notamment en Ukraine où il a passé des semaines à tenter de récolter des éléments à charge de Hunter Biden afin de nuire à son père. Ce bon Rudy vient de sortir un dernier lapin de son chapeau pour tenter d'accréditer la théorie du vote frauduleux massif, une "trouvaille" issue de l'attirail du magasin des théories conspirationistes: un software spécifiquement conçu par les Démocrates aurait selon lui permis d'annuler des millions de votes exprimés en faveur de Trump et permis ainsi à Biden de l'emporter largement...Ce serait risible si ce n'était pas lamentable. Quant au GOP il continue au niveau de ses instances à se mettre dans le sillage de l'enfumage trumpien par opportunisme politique car il y a en Géorgie début janvier une élection capitale visant à élire les 2 derniers sénateurs. Du résultat de cette élection dépendra qui du GOP ou du parti démocrate a le contrôle du Sénat. Le PDém doit impérativement gagner les 2 sièges pour se retrouver à égalité 50-50, avec conformément à la Constitution la voix déterminante de la Vice Présidente K.Harris. A défaut Biden risquerait d'être bloqué par le Sénat dans ses importantes nominations, signature de traités internationaux , etc... Il est donc essentiel pour le GOP de maintenir ses électeurs mobilisés!

  • Posté par Naeije Robert, lundi 16 novembre 2020, 14:08

    Biden espère bien évidemment que le parti républicain reste majoritaire au sénat, cela lui évitera d'être trop poussé à gauche par une frange activiste du parti démocrate (Saunders, Omar, AOC et Harris elle-même...etc ) ce dont lui et la majorité des citoyens US ne veulent pas

  • Posté par Christian Radoux, lundi 16 novembre 2020, 13:13

    À de multiples correspondants du forum. Je ne dirais pas que Trump est raciste. Mais il est clairement, pour des raisons électoralistes, complaisant envers les racistes. Pour moi, c'est à certains égards encore pire : il n'est pas aveuglé, il calcule. Bon, cela étant, Harry Truman fut un moment membre du KKK...

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs