Des Diables «revanchards» et «envoûtants»: revue de presse après la victoire contre l’Angleterre

Les Diables rouges entourent Harry Kane
Les Diables rouges entourent Harry Kane - Photo News

Tielemans et Mertens, les deux buteurs du soir, ont pris une place conséquente dans les premières pages des quotidiens belges du lundi. Efficaces, les Diables se sont offert « une finale en guise de rachat face au Danemark », titre Le Soir alors que Sudpresse se réjouit de voir « Les Diables aux portes du Final Four » après un match « qui ressemble à une référence ».

La Dernière Heure insiste quant à elle sur le cynisme des Diables en mode « Sniper » qui ont fait preuve d’une « efficacité insolente. L’Avenir met quant à lui le doigt sur le doigt sur le côté « revanche » dans sa titraille.

En Flandre, Het Laatste Nieuws exhorte les Diables à « terminer le travail » mais remarque avec Marc Degryse que les Diables ont manqué d’un Hazard pour « garder le ballon dans les moments les plus difficiles ».

« Une mi-temps a suffi », souligne le Nieuwsblad qui rappelle que le Final 4 est « tout près » et se concentre sur un Dries Mertens « prophète en son pays » à Louvain.

Du côté du ‘Morgen’ et du Standaard' on reste très sobre avec des Diables qui « écartent l’Angleterre et qui « ont fait le job ».

En Angleterre, l’élimination des ‘Three Lions’ passe plutôt en sourdine et est absente des premières pages des principaux quotidiens du pays. Il faut dire qu’avec le septième sacre historique de Lewis Hamilton en Formule 1, la mise à l’isolement du premier ministre Boris Johnson et le décès du très populaire chanteur et présentateur Des O’Connor, il ne restait plus beaucoup de place pour parler football.

Dans son édition digitale, The Sun parle d’une équipe anglaise « K.O » et « OUT » en pointant un manque de vitesse à l’avant d’inspiration à l’avant. Un constat partagé par « The Guardian » qui insiste sur l’absence de changements de rythme.

L’édition digitale du Daily Mail laisse aussi la place aux compliments pour les Diables rouges, une équipe « envoûtante » qui « déborde de brillance » à quelques mois du prochain Euro. Une compétition qui « pourrait être la dernière chance pour cette génération dorée qui vieillit ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous