La production agricole totale en hausse de 2,4% dans l'UE en 2019

L'augmentation de la valeur de la production agricole, associée à une augmentation plus limitée de la consommation intermédiaire (+0,8%), a entraîné une forte hausse de la valeur ajoutée brute (+4,5%) générée par l'activité agricole de l'UE en 2019 par rapport à 2018.

Dans le détail, la valeur de la production végétale dans l'UE a progressé de 1,8%, les volumes affichant une hausse de 2,2% et les prix une baisse de 0,3%. Cette hausse résulte essentiellement de hausses de 29,5% pour le seigle et le méteil, de 23,5% pour le houblon, de 20,4% pour la pomme de terre et de 15,3% pour l'huile d'olive.

La production animale de l'UE a, elle, augmenté en valeur (+3,6%) en 2019 par rapport à 2018, avec une augmentation de prix de 3,5% et un volume stable. La valeur plus haute en 2019 était principalement due aux augmentations de 14,6% pour les porcins, de 3,2% pour le lait et de 1,8% pour les ovins et caprins (chèvres, moutons...), principalement dues à des hausses de prix.

Par ailleurs, avec 77 milliards d'euros (soit environ 18% du total de l'UE) en 2019, la France affichait la plus forte production agricole totale parmi les États membres, suivie de l'Allemagne (58,2 milliards d'euros, soit 14%), de l'Italie (57,8 mrds, soit 14% également), de l'Espagne (51,7 mrds, soit 12%), des Pays-Bas (29,1 mrds, soit 7%), de la

Pologne (26,4 mrds, soit 6%) et de la Roumanie (19 mrds, soit 5%).

La production agricole totale de la Belgique en 2019 a atteint 8,7 milliards d'euros, en hausse de 6,2% sur un an (dont 5,4% pour la production animale et 7,3% pour la production végétale).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous