Accueil Société Enseignement

L’engouement des étudiants pour les sciences se renforce

Cette année encore, le nombre d’inscrits à l’université va crescendo. L’attrait pour les filières scientifiques et de santé se renforce également : un possible « effet covid ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est presque un marronnier, à chaque rentrée, depuis plusieurs années : le nombre de jeunes étudiants inscrits au sein des universités francophones du pays est en augmentation, stable et constante.

Une croissance à deux chiffres dans certains cas, comme à Louvain-la-Neuve (+14 %), à Namur ou à Saint-Louis, à Bruxelles (+10 %). A Mons et à Liège, on compte respectivement 7 % et 5,5 % d’étudiants en 1re bac de plus cette année, par rapport à 2019. Seule l’Université libre de Bruxelles (ULB) n’a pas souhaité fournir de chiffres avant la clôture définitive des inscriptions.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 28 novembre 2020, 21:13

    EXTRAIT: "Des résultats qui font de 2020 « sans doute la meilleure année, en matière de recrutement pour la faculté des sciences », note le porte-parole de l’université". La question fondamentale sera: "quel sera le taux de réussite parmi ce surplus d'inscription?"

  • Posté par Jaspers Marie, vendredi 27 novembre 2020, 22:38

    L'augmentation du nombre d'inscriptions en 1° bac des sections scientifiques peut être un effet covid mais, à mon avis pas celui que tout le monde pense c'est-à-dire la prise de conscience du rôle des sciences dans notre société (quel % d'élèves s'en préoccupe?) mais la suppression des évaluations certificatives à partir de mars 2020 et celle des examens de juin 2020.Les élèves ne prennent conscience de leurs compétences ou incompétences qu'avec "des points"! Les pédagogues ne le réalisent pas et accusent les profs d'être obsédés par les "points", ils se trompent de cibles!!!

  • Posté par Marlier Jacques, mercredi 18 novembre 2020, 0:48

    Ce regain d'intérêt pour les sciences me ravit. Il y a eu une époque où les sciences n'avaient plus vraiment la cote. Maintenant, j'espère que les étudiants comprendront l'importance d'une recherche rigoureuse et objective.

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 28 novembre 2020, 21:19

    J'assure 30 h de remédiation bénévole de maths et de physique dans le DS d'une des meilleures écoles" secondaire général "de la région liégeoise, je prépare à l'examen d'entrée en médecine et je ne peux que déplorer que ce n'est pas demain la veille!.

  • Posté par Jaspers Marie, jeudi 19 novembre 2020, 12:12

    On ne peut se réjouir trop tôt! Comme vous le dites très bien, les sciences imposent une recherche rigoureuse et objective, ce à quoi, la majorité des élèves n'ont guère été formés pendant les 12 ans d'enseignement obligatoire.Dès lors, cela va être un fameux défi de s'adapter à une telle rigueur et à l'exigence dans le travail qu'impliquent les sciences comme les maths ,d'ailleurs.Assurant 20 /30 h de remédiations par semaine dans le DS pour les maths et la physique, ayant préparé des étudiants pour l'examen d'entrée en médecine, je puis assurer que c'est un travail de titan que faire comprendre cela aux étudiants qui, pour la plupart, en sont à la lecture approximative des cours et......des problèmes??? Un engouement à l'inscription mais combien seront encore là à la fin décembre? Quel sera le taux de réussite en 1° bac??? Généralement (en période non covid) il est de 10 % à 15 %, même ordre de grandeur que le taux de réussite aux examens d'entrée en médecine depuis qu'ils existent, c'est-à-dire : 19 % pour la moyenne des cours et 5 % en physique! Ayant résolu toutes les questions des TOOS (tests obligatoires pour s'inscrire en médecine de 2013 à 2016) donc ayant précédé l'examen d'entrée, du même niveau que cet examen dont je résous également les questions depuis 2017, je fais le constat qu'en maths, 2/3 des questions portent sur le 2° cycle (3° et 4° S) et qu'en physique 2/3 portent sur la 4° et 5°S, que toutes sont de simples applications de définitions, de propriétés, de lois et même d'unités!!!FAUX! Allez sur le site de l'ARES, taper : "TOSS" et vous aurez toutes les questions.Il vous suffira de les analyser afin de savoir si mes constats reflètent la réalité.Pourquoi le taux de réussite en physique est-il si bas si les questions sont aussi faciles? LISEZ l'article du SOIR, OPINION : L'examen d'entrée en médecine......un autre son de cloche", Marie Jaspers, et vous aurez toutes les justifications!

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs