Accueil Monde

Yémen: attaque rebelle sur un hôpital gouvernemental, trois civils tués

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les rebelles Houthis ont bombardé dimanche un hôpital gouvernemental de la ville de Marib, dans le centre du Yémen, faisant trois morts civils, ont indiqué le directeur de l’établissement et un responsable local. Les tirs de roquettes sur l’Hôpital général de Marib ont également fait 17 blessés, a précisé son directeur Chawqi al-Charjabi.

La guerre continue de faire rage au Yémen entre les rebelles chiites Houthis, accusés de liens avec l’Iran et alliés à des unités militaires restées fidèles à l’ex-président Ali Abdallah Saleh, d’une part et les forces gouvernementales soutenues par une coalition militaire arabe conduite par l’Arabie saoudite de l’autre. Les forces loyalistes ont reconquis la majeure partie de la province de Marib mais les rebelles contrôlent toujours des secteurs du nord et de l’ouest de cette région pétrolière située à l’est de Sanaa.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs