Accueil Société

Coronavirus: les vaccins seront-ils sûrs?

Même avec des phases 3 de très grande ampleur, certains effets secondaires très rares peuvent ne pas être détectés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Un vaccin ne sera mis sur le marché européen que s’il reçoit une autorisation de l’Agence européenne des médicaments (EMA), dont le rôle est de vérifier – sur base des données des essais cliniques fournies par la firme – la sécurité et l’efficacité du vaccin et de faire la balance coût/bénéfice. Le risque zéro n’existe cependant pas. Même avec des phases 3 de très grande ampleur, comme c’est le cas actuellement (plusieurs dizaines de milliers de volontaires enrôlés), certains effets secondaires très rares peuvent ne pas être détectés. D’où l’importance de mettre en place un système de surveillance performant une fois que la population aura été vaccinée, afin de faire remonter au niveau belge, européen et même mondial des éventuels effets secondaires importants et de réagir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vinciane Meunier, jeudi 17 décembre 2020, 10:52

    Le plus important à retenir, c'est le terme "coût/bénéfice": on considère cette pandémie comme une catastrophe mondiale, quels sont donc les "coût/bénéfices" envisagés par l'EMA? Quelles genre de merdes sont-il prêts à nous injecter pour lutter contre cette maladie, sous couvert du coût/bénéfice?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs