Batteries: SVolt choisit l'Allemagne pour son usine européenne à 2 mds d'euros

Le groupe, ancienne filiale du constructeur automobile chinois Great Wall Motors, fabriquera des cellules de batteries, composante clé pour les voitures électriques, et ouvrira un centre de recherche et de développement "d'ici fin 2023" en Sarre (ouest), selon un communiqué.

La région "n'est pas seulement au coeur de l'Europe mais représente une région d'innovation et de technologie pour l'industrie automobile", a expliqué Hongxin Yang, patron de SVolt.

L'entreprise vise à terme une capacité de 24 gigawattheures (GWh), soit 300.000 à 500.000 batteries par an, pour répondre à la demande des constructeurs, engagés dans un virage vers la mobilité électrique sous pression des normes européennes d'émissions de CO2.

Si les constructeurs automobiles assemblent généralement les batteries, peu se hasardent à produire eux-mêmes la composante la plus fondamentale, les cellules. Le marché est dominé par des groupes chinois, japonais et sud-coréens.

Plusieurs d'entre eux s'établissent désormais en Europe: LG Chem et SKI (Corée du Sud) ont ouvert des usines en Pologne et Hongrie tandis que CATL (Chine), qui fournit notamment BMW, construit un site en Allemagne, à Erfurt, où la production doit démarrer en 2022.

Pour rattraper le retard, l'Union européenne met à disposition plus de trois milliards d'euros d'aides pour des investissements dans le secteur.

Le groupe Allemand BASF a ainsi lancé la semaine passée le chantier de sa nouvelle usine de cellules à Schwarzheide, dans le Brandebourg (est de l'Allemagne), avec une capacité de 400.00 unités par an.

De son côté, PSA, via sa filiale allemande Opel, s'est allié au spécialiste français des batteries Saft, filiale de Total, pour implanter à Kaiserslautern (ouest) une usine de cellules.

Côté constructeurs automobiles, Volkswagen s'est allié à Northvolt pour une production de cellules en Allemagne. Mais le géant dépend principalement de fournisseurs pour couvrir ses besoins, qui devraient atteindre 150 GWh par an d'ici 2025 avec la multiplication des modèles électriques.

Enfin, l'américain Tesla compte bien produire, en plus de voitures, ses propres batteries dans sa "gigafactory" européenne actuellement en construction dans le Brandebourg.

Arrivé récemment sur le marché, SVolt emploie quelque 3.000 personnes et a ouvert fin 2019 sa première usine en Chine. Il a annoncé encore deux usines supplémentaires en Asie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous