Toyota

Comment optimiser votre fleet pour obtenir le meilleur retour sur investissement ?

Edition numérique des abonnés
 
Le choix de la rédaction
  1. Le Premier ministre Alexander De Croo a défendu une «approche prudente et réaliste», selon ses termes.

    Codeco: ça a chauffé autour de la réouverture des terrasses

  2. Le 19 avril les élèves de la maternelle à la deuxième secondaire retrouveront les chemins de l’école à temps complet. © Belga.

    Bulles sociales, écoles, activités à l’extérieur, voyages et couvre-feux: tout ce qui va changer

  3. Affaibli par le cancer, Bernard Tapie ne laissera pourtant rien passer. «Ça va se payer», promet-il à un avocat liégeois. © Photo News.

    Bernard Tapie attaque un avocat liégeois pour escroquerie

La chronique
  • La Lettre d’Ivan De Vadder: Suffit-il de mesurer pour savoir?

    Depuis 2003, des chercheurs de la Faculté des sciences sociales et politiques de l’université d’Anvers disposent de l’Electronic News Archive (ENA), une base de données qui effectue des recherches sur les JT de 19 heures du service public, Het Journaal de la VRT, et de la chaîne commerciale, Het Nieuws de VTM. L’ENA est unique au niveau international et est devenue un ensemble de données impressionnant de plus de 250.000 sujets d’actualité, fréquemment utilisé pour la recherche scientifique. Pour chaque sujet, les données de base telles que la durée de l’actualité et la date de diffusion sont codés, à côté des thématiques, les noms des journalistes et des « acteurs ». Le temps de parole de chacun est mesuré exactement à la seconde. La conclusion du nouveau Bulletin de l’ENA, paru la semaine passée, est stupéfiante : « Le coronavirus a occupé 60 % du temps d’antenne des JT flamands ».

    Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont, entre janvier et octobre 2020, codé 5.314 sujets de JT, ce qui équivaut à 250 heures d’actualités uniquement consacrées à la...

    Lire la suite

  • Zut, on déconfine

    A quoi reconnaît-on une personne déprimée ? Même les bonnes nouvelles ne lui rendent pas le sourire.

    Ce sentiment de blues généralisé domine largement après les annonces du Comité de concertation de mercredi. Les écoles rouvrent ? Bof. Les terrasses vont s’égayer ? Ah bon. Le couvre-feu va sauter ? Soit.

    Mais que se passe-t-il dans un pays plutôt réputé pour sa bonne humeur ? Il se passe d’abord que le Comité de concertation a pris la...

    Lire la suite