EDITO.IMG
Tatiana Wielandt, 26
ans, et Bouchra Abouallal, 25
ans, sont actuellement avec leurs enfants dans le camp d’Al-Hol, dans le nord de la Syrie.
©AFP
d-20181224-3QDNPA 2018-12-24 12:39:01
Jim Mattis et Donald Trump ©AFP
USA De notre correspondant

Les derniers garde-fous sont tombés pour Trump

Le département dont Strasbourg est le chef-lieu concentre un nombre étonnamment élevé de «
fichés S
».
Nadia Mourad et le docteur Mukwege saluent les centaines de personnes venues les féliciter au pied du Grand Hôtel, lundi soir à Oslo.
Avril 2017 : les forces spéciales US assistent des combattants kurdes en Syrie. Les premières unités sont arrivée en 2015.
2r8F9rTBenJQfQgENfxADE6EVYabczqmSF5KeWefV5WL9WQgrdohCJShM8YYeboqoDj5HAUjwzwm5pH3
Lorsqu’il s’est agi de faire avaler ce qui ressemblait à un rêve d’intellectuel de haut vol – la Société des Nations – à «
l’Amérique réelle
», Thomas Woodrow Wilson (1856-1924) échoua.
Jumpei Yasuda est d'autant plus vilipendé qu'il n'en est pas à sa première détention. En 2004, déjà, à Bagdad, il fut retenu pendant trois jours par des islamistes.
Theresa May est souvent décrite comme une femme inflexible et impassible, ce que n’ont pas manqué de railler certains des manifestants (près de 700.000) qui ont réaffirmé leur opposition au Brexit dans les rues de Londres samedi dernier.
«
Vous avez eu une carrière militaire exemplaire. Vous avez mis votre vie en danger
», a déclaré le juge à Timothy Murfitt (photo) pour justifier sa clémence.
Eric Zemmour symbolise t-til la fin de l’hégémonie culturelle et intellectuelle jadis exercée par la gauche
?
UN-ASSEMBLY_VENEZUELA
Depuis l’intervention militaire en 2011, la Libye est le théâtre de combats sanglants et d’un désastre humanitaire.
Entre échecs et succès: l’ONU sert-elle encore à quelque chose?
Yvon M. « n’était pas le seul à avoir des discussions avec » les deux jeunes djihadistes, commente M e  Jean-Edmond Mairiaux.
Milo Rau reprend l’œuvre du 15
e
 siècle pour en faire une installation vidéo et performative avec des Gantois d’aujourd’hui.
La vie reprend peu à peu dans les ruines de Raqqa, qui fut la «
capitale
» syrienne de Daesh, de 2014 jusqu’à sa reprise par une coalition arabo-kurde à l’automne dernier.