Coronavirus: «Pour la première fois depuis des semaines tous les indicateurs sont en baisse», annonce Yves Van Laethem

Coronavirus: «Pour la première fois depuis des semaines tous les indicateurs sont en baisse», annonce Yves Van Laethem

Pour la première fois depuis des semaines, pour ne pas dire depuis quelques mois, tous les indicateurs sont en baisse. Et pour la première fois le nombre de décès est en baisse » s’est réjoui Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, lors du point presse de Sciensano.

Yves Van Laethem est revenu sur les chiffres des contaminations, admissions et décès pour cause de coronavirus. « Il y a une réduction de moitié des chiffres des contaminations tous les dix jours. C’est certainement un signal qu’il faut suivre dans les jours qui viennent. Ce ralentissement est observé dans toutes les provinces et dans toutes les tranches d’âges. »

Les hospitalisations diminuent aussi dans toutes les provinces, à l’exception du Limbourg. « Ceci est une diminution de 24 % par rapport à la semaine précédente. Au niveau des soins intensifs on a aussi, ‘enfin !’ j’ai envie de dire, une nette diminution. »

Après les chiffres, la nouvelle politique de tests a été abordée. Celle-ci sera enclenchée ce lundi 23 novembre. « Les patients asymptomatiques, en contact à haut risque avec une personne positive ou qui reviennent de voyage d’une zone rouge, peuvent à nouveau se faire tester. On va recevoir un avertissement sous forme de SMS qui expliquera que l’on doit se mettre en quarantaine et se faire tester. Ce code permettra de prendre rendez-vous auprès d’un centre de test sans passer par son médecin traitant ».

Les rendez-vous peuvent être pris sur le site masante.be, et les certificats de quarantaine de dix jours ainsi que les résultats des tests peuvent y être téléchargés afin de simplifier la charge administrative des médecins.

« Le test n’est pas une assurance tout risques, mais une aide pour sortir de quarantaine plus rapidement. Il ne remplace pas la quarantaine » a rappelé Yves Van Laethem. « On réalisera ce test au septième jour, et non plus au cinquième jour comme auparavant. »

« Si le test vous revient comme positif, on bascule vers l’isolement de minimum 7 jours. Si le test est négatif, on peut sortir de quarantaine. Rappelons que le test en lui-même n’est pas 100 % sûr, on vous demandera des précautions supplémentaires pendant 7 jours encore, pour arriver à un total de 14 jours. »

Baisse des admissions

Le nombre de contaminations au Covid-19 en Belgique poursuit sa baisse constante. En moyenne, du 8 au 14 novembre, il y a eu 4.804 contaminations quotidiennes soit une baisse de 39 % par rapport aux 7 jours précédents, selon les derniers chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano publiés mercredi.

Le nombre d’admissions à l’hôpital pour cause de Covid-19 continue de diminuer, de -24 %, et s’établit désormais à 405,7 par jour en moyenne (entre le 11 novembre et le 17 novembre).

Le nombre de personnes hospitalisées s’élève à 6.264 (-5 %), dont 1.359 patients traités aux soins intensifs.

Depuis le début de la pandémie, 39.217 personnes ont été admises à l’hôpital en raison d’une pathologie Covid-19 et 14.839 personnes en sont mortes. Du 8 au 14 novembre, 184,7 personnes sont décédées en moyenne chaque jour (-4,6 % par rapport à la période de sept jours précédente).

Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 19,5 % en moyenne entre le 8 et le 14 novembre à l’échelle nationale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous